Nation

RDC : le président sénégalais Macky Sall accueilli mercredi soir à l’aéroport international de Ndjili par le Premier ministre Sama Lukonde

Macky Sall à Kinshasa contre les violences faites aux femmes et les filles en Afrique alors que les féministes du Sénégal crient à l'apologie du viol

Le Chef de l’État sénégalais Macky Sall à son départ de Dakar, mercredi 24 novembre 2021, à destination de Kinshasa, République Démocratique du Congo.

Le président de la République du Sénégal, Macky Sall, est arrivé à Kinshasa mercredi 24 novembre 2021 dans la soirée. À sa descente d’avion à l’aéroport international de Ndjili, il a été accueilli par le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge qui était accompagné du vice-Premier ministre en charge des Affaires étrangères, Christophe Lutundula, et de quelques personnalités politico-administratives du pays.

Le président Macky Sall vient à Kinshasa sur invitation de son homologue congolais Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, Président de la République Démocratique du Congo et Président en exercice de l’Union Africaine pour prendre part, jeudi 25 novembre 2021, à la conférence de haut niveau sur l’élimination des violences contre les femmes et les filles en Afrique.

Son retour à Dakar au Sénégal est prévu le même jeudi après les travaux de ladite conférence.

La veille, le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde a accueilli le président zambien Hakainde Hichelema qui, lui, était venu prendre part au Forum DRC Africa/Business dont les travaux se sont ouverts ce mercredi 24 novembre par le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo au Palais du peuple.

CONFÉRENCE DE HAUT NIVEAU SUR L’ÉLIMINATION DES VIOLENCES CONTRE LES FEMMES ET LES FILLES EN AFRIQUE

À l’invitation de son homologue Félix Tchissekedi, le Président Sall va prendre part, jeudi, 25 novembre 2021, à la conférence de haut niveau sur l’élimination des violences contre les femmes et les filles en Afrique. 

À son départ, le président Macky Sall a été salué par des autorités civiles et militaires.

Pendant ce temps au Sénégal, les féministes et mouvements de défense des droits des femmes ont déposé, devant le Tribunal de Dakar, plus de 300 plaintes contre Amina Badiane, présidente du Comité d’organisation de Miss Sénégal, pour apologie du viol dans l’affaire Miss Sénégal 2020,

Avec CCP et Fana CiSSE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer