Economie

« Huawei a beaucoup apporté de la valeur ajoutée dans le domaine du numérique en RDC » [Ntsimi Roland Edmond]

Venu de Goma où il a été mettre en service des nouveaux équipements IP des opérateurs du réseau des télécommunications Orange pour lui permettre d’améliorer sa qualité de distribution de réseau, Ntsimi Roland Edmond, agent de terrain de Huawei, s’est confié à la presse, ce vendredi 20 à Kinshasa, sur sa formation et son travail actuel au géant mondial du numérique.

Formé à Huawei, celui-ci salue l’expertise de cette dernière dans le numérique congolais. Pour lui, Huawei a apporté une valeur ajoutée dans le domaine du numérique en République démocratique du Congo. « Sur le numérique je peux dire que Huawei a beaucoup apporté. Dans le domaine dans lequel je travaille, le domaine de « Radio access network », donc « système radio » c’est là où j’interviens. On a commencé avec la deuxième génération. Quand j’ai commencé, c’était beaucoup plus la deuxième génération, la 2G. Apres evolution, on en est arrivé à la 3G. Aujourd’hui, on parle de la 4G, nous y sommes. Et nous continuons à apprendre, à faire des formations. Maintenant pour les projets à venir, nous on pense déjà à la 5G. Nous y sommes, et on est en train de se former sur la 5G », a-t-il confié. « Donc je peux dire que Huawei dans ce sens-là m’a aidé quand même d’apprendre ou d’étudier toutes cette technologie avec ses avancées et pourquoi on passe d’une génération à une autre. Il y a beaucoup d’applications qui s’ajoutent aujourd’hui. Dans le passé on ne pouvait pas suivre une vidéo à partir de son téléphone, mais au fur et à mesure il y a la demande et on se rend compte que voilà il faut qu’on évolue. Et donc nous évoluons avec Huawei dans ses avancées technologiques », a-t-il ajouté. Sur le plan professionnel, Ntsimi Roland Edmond dit apprécier la qualité des relations interprofessionnelles ainsi que la diversité culturelle qui existent au sein de Huawei. Cette situation impacte aussi positivement sur la qualité du travail. « Les relations interprofessionnelles c’est très bien. Déjà le travail que nous faisons c’est un travail d’équipe. Tu ne peux pas faire ce travail seule, sinon on est toujours en équipe. Il y a toujours le partage des connaissances, nous sommes une équipe et nous avons un même but. Et tous on se met au travail la main dans la main pour aller de l’avant »Et d’ajouter : « Aussi , il y a beaucoup de cultures parce que je travaille avec des gens de beaucoup de nationalités. Nous travaillons avec des Indiens, des Chinois des Pakistanais et des Égyptiens. Donc il y a beaucoup de cultures, que ce soit professionnelle ou encore la vie. Il y a beaucoup de choses qu’on essaie de partager et il y a beaucoup de choses qu’on apprend des autres et ça nous aide quand même d’aller de l’avant, de voir comment est-ce que les choses fonctionnent ailleurs. Et aussi toujours dans ce sens, il arrive parfois que les autres travaillent en avance sur certaines technologies avant nous. Quand ils viennent, ils nous partagent leur expérience et nous partageons la notre, ce qui nous aide aussi d’avancer ». Ntsimi Roland Edmond encourage, par ailleurs, les jeunes congolais à se former, surtout dans le domaine du numérique. Selon lui, Internet présente beaucoup d’opportunités et d’avantages que les jeunes devraient saisir pour s’améliorer et mettre en place des projets de développement. Il se dit pour ce faire prêt à partager son expérience et ses connaissances acquises grâce à la société Huawei avec les jeunes congolais et appelle les autorités congolaises à faciliter l’accès au réseau internet à tous. Ceci pour permettre notamment aux jeunes de se former même à distance.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer