Uncategorized

RDC : lancement officiel des travaux d’exploitation du gaz méthane du lac Kivu dans le bloc Goma

Assistance à la cérémonie de lancement, lundi 9 novembre 2020 à Goma, de la 2ème phase du projet d’exploitation du gaz méthane du lac Kivu, bloc Goma en vue de la production de l’électricité, par le ministre d’État, ministre des Hydrocarbures, Rubens Mikindo. Projet exécuté par la société tunisienne Kivu Power.

Les travaux du Comité de suivi de l’exécution du projet de l’exploitation du gaz méthane du lac Kivu, dans le bloc Goma, en vue de la production de l’électricité par la société Tunisienne Kivu Power, ont été officiellement lancé lundi 9 novembre à Goma (Nord-Kivu) par le ministre d’Etat en charge des hydrocarbures, Rubens Mikindo.

Le Ministre Rubens Mikindo a parlé de plusieurs retombées de ce projet au niveau de la population.
L’exploitation du gaz méthane dans le bloc Goma va, non seulement créer des emplois, mais aussi elle va lutter contre la déforestation par la diminution sensible de l’utilisation du charbon de bois en fournissant à la population une énergie propre. L’autre retombée, est la formation des jeunes qui seront bénéficiaires.

La production de l’électricité à base du gaz méthane va également booster l’économie de la province et du pays.
Cérémonie de lancement, lundi 9 novembre 2020 à Goma, de la 2ème phase du projet d’exploitation du gaz méthane du lac Kivu, bloc Goma en vue de la production de l’électricité, par le ministre d’État, ministre des Hydrocarbures, Rubens Mikindo. Projet exécuté par la société tunisienne Kivu Power. Radio Okapi/Ph. Denise Lukesso
Pour le Directeur la société Tunisienne Kivu Power, plusieurs défis attendent ce projet : environnemental, sécuritaire, économique et social notamment.

Cette exploitation sera combinée avec la construction d’un centre de formation pour une main d’œuvre locale qualifiée, facteur du développement du pays, a annoncé de son côté le ministre congolais de la formation professionnelle, Tumba John.

Il a également invité la population à s’approprier, soutenir et protéger ce projet, qui va de l’intérêt de plusieurs générations, sur au moins 30 sans.

Par RO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer