Politique

Sud-Kivu : la démission du Gouverneur Théo Ngwabije exigée

Par Oscar BISIMWA

Le collectif des communicateurs de l’opposition au Sud-Kivu (CACOOP/SK) exige la démission du Gouverneur de province Théo Ngwabije Kasi.

Dans une lettre adressée, ce 15 août à l’autorité provinciale et dont une copie est parvenue au média en ligne congoreformes.com, ce collectif reproche au chef de l’exécutif provincial le manque de résultats, depuis plus d’une année à la tête de la province. Théo Ngwabije aurait, selon eux, sacrifié la province au profit de ses intérêts personnels.

Il est reproché entre autres à Théo Ngwabije, l’insécurité généralisée sur l’ensemble de la province, la violation des droits de l’homme notamment la répression sanglante des manifestations de l’opposition et des forces vives, à l’instar de la dernière marche des enseignants, l’absence de nouvelles infrastructures et le délabrement de celles existantes, le manque de créativité dans le domaine financier.

Pas de desserte en eau potable ni en électricité, aucune école construite depuis la prise des fonctions du Gouverneur, les constructions anarchiques qui pullulent sur des sites inappropriés sous la barbe de l’autorité provinciale sont aussi parmi les griefs à charge de celui dont « Gouverner autrement » était le slogan de campagne.

Pour tous ces motifs, le cocus des communicateurs de l’opposition au Sud-Kivu demande à Théo Ngwabije Kasi d’avoir l’élégance de jeter le tablier avant qu’il n’y soit contraint pas des actions citoyennes.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer