Uncategorized

Coronavirus: hospitalisé en Allemagne, le président algérien est dans un état « stable »

L’état de santé du président algérien Abdelmadjid Tebboune, 74 ans, est « stable et pas préoccupant », a indiqué jeudi soir 29 octobre 2020 son bureau à Alger au lendemain de son transfert en Allemagne pour des « examens médicaux approfondis » après l’annonce de cas suspects de Covid-19 dans son entourage. « Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a été soumis à des examens médicaux approfondis dans l’un des plus grands hôpitaux spécialisés en Allemagne », selon un communiqué de la présidence.

« L’équipe médicale affirme que les résultats de ces examens sont rassurants », ajoute le communiqué avant de préciser que M. Tebboune a « commencé à recevoir un traitement approprié ».

Mais le communiqué ne donne pas le moindre détail sur la nature de sa pathologie.

La présidence avait indiqué mardi que M. Tebboune, un gros fumeur, avait été admis dans une unité de soins spécialisés de l’hôpital central de l’armée à Alger mais que son état de santé n’inspirait « aucune inquiétude ».

Elle n’avait pas non plus explicité les causes de son hospitalisation.

Mais elle avait fait savoir samedi que M. Tebboune s’était mis « volontairement » à l’isolement pour cinq jours après la possible contamination par le nouveau coronavirus de plusieurs hauts responsables de la présidence et du gouvernement.

Tebboune a reçu des messages de la chancelière allemande Angela Merkel, du président français Emmanuel Macron, du Premier ministre espagnol Pedro Sanchez et du président palestinien Mahmoud Abbas, selon le communiqué publié jeudi.

Cette hospitalisation survient alors qu’un référendum sur la révision de la Constitution promue par le président algérien pour fonder une « nouvelle République » doit se tenir dimanche.

L’Algérie, dont les frontières restent fermées, connaît une recrudescence de cas de Covid-19 depuis deux semaines. Plus de 57.300 contaminations ont été recensées dans ce pays de 44 millions d’habitants depuis février, dont 1.949 décès.

Par La Libre Afrisque/AFP

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer