Uncategorized

Sud-Kivu : « Il faut une paix durable à Minembwe, Bikenge et Bijombo » (David Gressly)


Le coordonnateur des Nations Unies chargé de la riposte à la maladie à virus Ebola en RDC, David Gressly, répondant aux questions de Jean-Claude Locky de Radio Okapi à Bunia mercredi 4 décembre 2019

Le représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations Unies en RDC, David Gressly, a souhaité le retour d’une paix durable dans les localités de Minembwe, Bikenge et Bijombo. Il a fait cette déclaration après avoir visité, mercredi 30 septembre 2020, ces localités du Sud-Kivu.

Cette visite a permis à M. Gressly de discuter surtout avec la population civile, les militaires et les autorités locales afin de comprendre mieux la situation et « pour voir ce qu’on peut faire pour avancer » dans la recherche à la paix.

« Pour moi, c’était très utile. On a vu la situation actuelle qui reste préoccupante. La population est toujours préoccupée pour sa sécurité et le manque de développement aussi dû à l’enclavement de cette zone et qui empêche l’assistance humanitaire et aussi l’économie elle-même », a-t-il affirmé. 

David Gressly a visité plusieurs déplacés, surtout à Mikenge et à Bijombo, qui traversent « une situation difficile. Ils manquent surtout des soins médicaux. Ils n’ont pas d’écoles pour les enfants ils se plaignent de manque de nourriture et surtout le manque de sécurité pour rentrer chez eux. Donc, il y a des choses à faire, à rechercher une paix durable dans cette zone », a-t-il indiqué.

Par RO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer