Politique

Urgent-RDC : les travaux du forum sur les réformes électorales de l’Université de Liège suspendus pour tenter d’obtenir la participation des FCC, AFDC-A et CACH

Par Oscar BISIMWA

Les travaux du Forum sur les réformes électorales en République démocratique du Congo organisé par l’Université de Liège, sous la médiation du Professeur Bob Kabamba, sont suspendus, dès ce mardi 25 août, jusqu’à nouvel ordre, pour tenter d’obtenir l’inclusivité.

Selon des sources proches des organisateurs qui se sont confiées au journal Congo Réformes ( congoreformes.com ), sur les 4 principales forces politiques du pays à savoir FCC, LAMUKA, AFDC-A et CACH, seule la plateforme d’opposition LAMUKA participe aux travaux ouverts hier lundi 24 août au Centre inter diocésain de Kinshasa.

« Nous nous sommes rendus à l’évidence que Si l’on veut réellement réfléchir sur des solutions durables et consensuelles afin de ne plus revivre les faiblesses des cycles électoraux précédents, nous devons avoir autour de la table, les principales forces politiques du pays. Il y a LAMUKA qui revendique toujours sa victoire à la dernière présidentielle, l’AFDC-A qui dit avoir été victime des tripatouillages aux législatives, le FCC qui a montré sa volonté réformatrice, le CACH qui incarne le pouvoir au sommet de l’État, mais aussi la société civile qui représente valablement les forces vives de la nation. Toutes ces composantes doivent être représentées pour espérer à des résultats escomptés », précise notre source.

Et de conclure « les travaux en cours ne peuvent être poursuivis dans les conditions actuelles. Nous avons décidé de les suspendre pour essayer d’obtenir la participation de tous ceux qui sont encore en dehors de ces échanges ».

Selon une autre source, il n’y a pas que le format ou le défaut d’inclusivité qui pose problème. Plusieurs forces politiques et sociales du pays voient mal qu’un dialogue entre congolais soit organisé par une université belge, comme si, 60 après l’indépendance, la RDC manquait des esprits éclairés capables de réunir leurs compatriotes pour se parler.

Fidèle Babala, Secrétaire Général adjoint du Mouvement de libération du Congo (MLC) aurait d’ailleurs exprimé cette réserve en plein travaux ce lundi, rejoignant ainsi L’AFDC-Adu Sénateur Modeste Bahati Lukwebo qui s’était exprimé en ces termes par son Rapporteur, l’ancien Ministre de l’industrie Rémy Musungay, le PPRD qui l’a dit la veille par son Porte-parole François Nzekuye, ainsi que le CACH dont la pique venimeuse de Kitenge Yesu avait enflammé la toile.

Une communication officielle devrait être donnée dans les heures qui suivent par les organisateurs pour annoncer la suspension des travaux et le calendrier des consultations des forces restées en dehors des travaux en cours.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer