Politique

Urgent! Des détracteurs se livrent à un montage grotesque contre le REDOC Salumu

Généralement, lorsqu’on affirme que les tireurs de ficelles de la guerre qui n’en finit pas dans les provinces de l’Est, singulièrement dans celle du Nord-Kivu, il est des personnes qui ont du mal à le croire. Pourtant, telle est la réalité. Car, il est inimaginable qu’au lendemain de la réunion stratégique que le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, a tenue avec les gouverneurs des provinces de l’Ituri, du Nord et Sud-Kivu, qu’une vidéo montée de toutes pièces, soit diffusée pour discréditer le représentant local de l’Agence nationale des Renseignements basé dans la ville de Goma.
En effet, lorsque le président de la République a nommé un nouvel administrateur général à la tête de ce service des renseignements, il avait exprimé sa volonté d’être suffisamment éclairé sur la situation qui prévaut dans tous les domaines de la vie nationale. Concernant spécifiquement la situation de l’insécurité qui bat son plein dans les provinces de l’Est, le chef de l’Etat tient surtout à ce qu’un éclairage poussé lui soit quotidiennement fourni par les services sur les tenants et les aboutissants de cette guerre et les mouvements rebelles qui l’entretiennent. Ces informations ne peuvent donc lui parvenir que de l’Agence nationale de renseignements qui dispose des antennes dirigées par des hommes de l’ombre aguerris.
Et voilà qu’à peine la réunion terminée, et que les gouverneurs s’apprêtent à regagner leurs provinces respectives, les tireurs de ficelles qui vivent à Kinshasa, se sont empressés de monter et publier une vidéo montrant une femme sans doute de mœurs légères, assise sur un canapé, que quelqu’un dont on ne montre qu’un bras, mais habillé en veste, est en train d’asperger des billets de banque. Comme pour montrer que cet homme inconnu dont on n’entend à peine la voix, serait très content de rapports sexuels qu’il aurait eus avec cette dame, de teint clair, au point de le combler de tant de billets de la monnaie nationale.
Alors que l’homme en question n’est même pas formellement identifié, Il n’a pas fallu longtemps pour que ces détracteurs se mettent à publier des commentaires relatifs à cette vidéo, allant jusqu’à incriminer le nom du Redoc Salumu qui, depuis son affectation à Goma, a toujours fait preuve d’un professionnalisme irréprochable.
Evidemment, le but visé est clair: montrer à l’AG des services que son représentant dans le chef-lieu du Nord-Kivu le discréditerait par son comportement, et obtenir son remplacement.
Le stratagème ne tient pas debout puisque l’on a su, à la suite d’autres vidéos montées à Kinshasa pour nuire à l’honneur de certaines personnalités tant du monde politique que religieux, que tout cela découle de la volonté de tout mettre en œuvre pour obtenir le départ de ce haut fonctionnaire qui les mettrait en difficulté dans la mise en œuvre de leurs plans diaboliques.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer