Nation

Un « Ordre national des experts électoraux (ONEEL) voit le jour en RDC

Par Napoléon TSHILOBO

Une grande première au pays de Lumumba. La République démocratique du Congo vient de se doter d’un ordre national des experts électoraux (ONEEL). La cérémonie de sortie officielle de cette structure a eu lieu ce samedi 5 septembre à Béatrice hôtel, dans la commune de la Gombe, à Kinshasa.

Ces experts sont, tous ou presque, lauréats de l’EFEAC (École de formation électorale en Afrique Centrale), un centre d’excellence spécialisé de la CEEAC basé en à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo. « 

Pour consacrer à jamais l’excellence dans le domaine des élections, il a plu aux chefs d’États et de gouvernements de la Communauté économique des états de l’Afrique centrale CEEAC d’installer en RDC, à Kinshasa, l’école de 3e cycle pour la formation électorale en Afrique centrale. Cette école a déjà produit ses premiers finalistes en Master de gestion du cycle électoral dans des filières différentes depuis 2018 notamment: administration électorale, droit électoral, planification électoral, sécurité électorale observation et surveillance électorale, communication électorale ».

Outre les anciens de cette prestigieuse école régionale, d’autres membres de l’ordre, particulièrement ceux se trouvant actuellement à la CENI, ont été formés en France à Sorbonne Panthéon 2 et complètent le nombre des experts détenteurs du diplôme de 3e cycle en sciences électorales, a fait savoir Nestor Maroyi, le président de l’ONEEL.

Les anciens membres du bureau et de la plénière de la Commission électorale nationale indépendante qui ont organisé les élections depuis 2005 constituent également pour l’ordre une source d’inspiration et de professionnalisation. L’ONEEL leur accorde un espace particulier en son sein.

Ces experts s’engagent à apporter leurs contributions sur cette matière qui passionne pendant tous les cycles électoraux en République démocratique du Congo. Ils se sont résolus de se constituer en structure pour apporter un plus au débat autour du processus électoral au pays.

Pour le professeur Onésime Kukatula représentant de cette école et rapporteur adjoint du bureau sortant de la CENI,  » ce cadre dote le pays des experts de haut niveau capables d’aider toutes les parties prenantes aux élections des matières sur toutes les questions liées aux élections », fait-il savoir.

Le président de cet ordre Nestir Maroy a quant à lui, saisi l’occasion pour solliciter un appui du gouvernement et celui du parlement en votant des lois leurs permettant de bien faire fonctionner cet ordre.  » L’avenement de cet ordre des experts électoraux va apporter beaucoup de changement positif en vue d’abordrer le prochain cycle électoral », a estimé pour sa part Élodie Ntamuzinda membre de la plénière de la CENI.

Un appel a donc été lancé aux partis politiques d’envoyer leurs cadres se former à l’Ecole de formation Électorale de l’Afrique Centrale ( EFEAC) en vue d’avoir les experts à tous les niveaux pour des bonnes élections en 2023.

Cette cérémonie marquant la sortie officielle de l’ONEEL a connu une large représentation de toutes les institutions de la République, des leaders des partis politiques et de tous les acteurs intéressés par les élections, sous la modération bien tenue des mains de Maître par Me Pacifique Nkunzi, coordonateur de la Commission permenante des pratiques éléctorales et connaissances éléctorales.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer