Province

Tshopo : les députés provinciaux demandent à Félix Tshisekedi de « contraindre », le gouverneur à démissionner

Les députés provinciaux de la Tshopo ont sollicité l’intervention du Président de la République pour mettre fin à la cacophonie qui règne au sein des institutions provinciales. Dans une déclaration faite lundi 6 juillet 2020, ils demandent à Felix Tshisekedi de contraindre le gouverneur à démissionner puisque, selon eux, les représentants du peuple l’ont déjà désavoué.  

Cette déclaration intervient 48 heures après l’avis de la cour d’appel de Kisangani sur la requête à l’interprétation des deux articles du règlement intérieur de l’assemblée provinciale.

Ce recours avait était introduit le 27 juin dernier par le gouverneur Walle Lufungula, au lendemain de la motion de censure d’abord rejetée puis acceptée par le président de l’Assemblée provinciale pour la démission du gouvernement provincial.

Une confusion a été observée jeudi 25 juin 2020 autour de l’interprétation du vote de la motion de censure contre le gouverneur Walle Lufungula et son équipe. A l’issue du vote de députés provinciaux, Gilbert Bokungu, avait annoncé dans un premier temps que le gouvernement provincial reste bien en place parce que la motion de censure n’a pas recueilli, selon lui, la majorité des suffrages exprimés.

Quelque temps après le départ du gouverneur du siège de l’Assemblée, Gilbert Bokungu revient sur sa parole devant la presse. Il déclare cette fois que la motion a été votée à la majorité absolue et que le gouvernement est démissionnaire.

Par CR/RO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer