Uncategorized

Sud-Ubangi : mesures de protection contre le COVID-19 non respectées à la frontière Zongo-Bangui

Le gouverneur du Sud-Ubangi, Jean Claude Mabenze, a effectué un déplacement de Gemena pour la ville de Zongo où il s’est rendu compte, à la frontière fluviale avec la ville frontalière centrafricaine de Bangui, du non respect des mesures prises en RDC contre la pandémie de COVID-19, à la suite des traversées clandestines à double sens sur le fleuve Ubangi.

Or, Bangui la capitale centrafricaine, a enregistré des cas testés positifs au COVID-19. Raison pour laquelle, l’autorité provinciale avait décidé de la « fermeture de la frontière jusqu’à nouvel ordre ».

Malheureusement, les agents de l’ordre commis à cet effet pour sécuriser la frontière, faute de non prise en charge, se livrent à monnayer les traversées clandestines des personnes dans les deux sens.

Avec 1000 ou 2000 FCFA, on peut traverser la frontière, au risque de se faire contaminer et contaminer les autres.

C’est la raison pour laquelle poussé le l’exécutif provincial du Sud-Ubangi s’est rendue sur place pour voir observer personnellement la situation, nous rapporte son porte-parole, Me Trésor Amaela.

La ville.congolaise.de Zongo est l’un des poumons économiques de la province, où l’on trouve une forte attraction d’activités économiques avec la Centrafrique, via sa capitale, Bangui.

Chancellain MABONGO KATEMBO

Gemena/Congo Réformes.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer