Non classé

RDC : reprise du procès Germain Katanga et consorts à la Haute cour militaire

EN RD Congo, l’affaire  ministère public contre le général de brigade Germain Katanga, accusé de crime de guerre, crime contre l’humanité et de participation à un mouvement insurrectionnel, reprend vendredi 28 avril 2017 à Kinshasa, à la Haute cour militaire,  après plus de deux mois de suspension,  indique l’extrait de rôle de ladite juridiction.

Dans sa décision de renvoi, l’organe de la loi accuse respectivement les généraux de brigade Germain Katanga et Da Supka ainsi que M. Floribert Ndjabu d’avoir  perpétré  le 24 avril 2004, dans le village de Bogoro, en province de l’Ituri non seulement le massacre de la population civile mais aussi l’enrôlement des enfants soldats dans le but d’attaquer les forces loyalistes.

Au mois de mars dernier, la chambre de première instance VII de la Cour pénale internationale (CPI) a évalué à 1000.000 USD, la portée de la responsabilité civile de Germain Katanga en ce qui concerne la réparation des victimes dudit massacre.

ACP/CR

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer