Non classé

RDC-Référendum : l’opposition se dit « prête à tout »

Quand tous les ingrédients sont réunis pour l’organisation d’un référendum en RD Congo du côté de la Majorité présidentielle (MP), l’opposition se dit « prête à tout ». Des questions doivent être posées naturellement ! Est-ce une énième trahison ?

Notre enquête aboutit à une analyse liée aux bourdes de la machine au pouvoir. La ribambelle des privilégiés très hostiles au pouvoir de Kinshasa est en train de bien tourner sa machine en vue d’enrayer tous les stratagèmes qui seront montés par la MP.

Du dialogue de la cité de l’OUA ayant abouti à la nomination du Premier ministre Samy Badibanga au dialogue de la CENCO ayant abouti à la nomination de Bruno Tshibala, la MP ne s’est toujours pas rendu compte qu’elle est prise dans son propre de débauchage.

L’ombre de Moïse Katumbi  et le clan des privilégiés ne cesse de planer sur l’UDPS et le Rassop. L’UDPS et le RASSOP sont en mesure d’infiltrer des gens partout. Si bien que la MP a du mal même à gérer librement les provinces.

Et un haut cadre du Rassop dira: » Kabila veut le référendum et oublie que le peuple n’est plus avec lui. Nous irons avec lui à tous les niveaux pour lui prouver qu’il est désormais le mal aimé des congolais ».

Est pris qui croyait prendre

Dans sa logique de débauchage, la MP continue à jouer avec le feu en voulant prendre des pseudo-démissionnaires du RASSOP à l’aube de la nomination de Bruno Tshibala.

En dehors de Jean-Pierre Lisanga Bonganga, les deux cadres de Delly Sesanga qui ont récemment rendu le tablier à deux jours des consultations de Bruno Tshibala, s’ajoute le très rusé Jean Claude Mokeni qui, n’ayant pas été consulté, déclare déjà urbi et orbi qu’il sera bel et bien dans l’équipe de Bruno Tshibala pour le compte du Bas-Uele, pas pour le compte de la MP.

Ces énièmes débauchages coûteront cher à la MP parce que les exemples en ce domaine sont légion. On se demande si le très expérimenté She Okitundu est frappé par une amnésie pour oublier d’abord le débauchage de Jean Paul Nemoyato à qui la MP a confié le méga ministère de l’Economie et du Commerce qui a soutenu mordicus Armand Kasumbu, privilégié de son état et inconditionnel de Kamitatu, pour des raisons évidentes, le cas Muyambo qui a fait semblant de s’en prendre à Moïse et, aujourd’hui, le mariage parfait contre Kabila, le soutien de Ba,anisa à Constant Lomata contre le candidat de la MP, pour ne citer que ces cas-là.

La MP creuse sa propre tombe

Certes, la MP et Bruno Tshibala sont confrontés à la fameuse problématique de la représentation de toutes les provinces. Cependant, le choix des collaborateurs doit être méticuleusement étudié.

Parce que personne n’ignore l’amusement et l’irresponsabilité avec lesquels les gens autour de Kabila traitent les affaires du pays dans le choix et les nominations de complaisance empreints de haine et de mépris envers les uns et les autres, d’esprit d’orgueil, de vengeance, de trahison, de favoritisme et de corruption.

Wait and see!

Lama

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer