Informations, Communication et Relations Presses

RDC-Projet « Tshilejelu » : « Plus de 7 millions USD ont été utilisés abusivement par l’OVD de connivence avec certains conseillers du président de la République » (ODEP)

1

Projet Tshilejelu. L’Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a présenté, vendredi 7 janvier 2022 à Kinshasa au cours d’une conférence de presse, son rapport sur l’exercice fiscal 2021.

L’ODEP déplore l’attribution du marché de gré à gré par l’OVD à GREC-7 dans le cadre du projet “Tshilejelu”. Pour cette ONG, le marché de 138 472 350 USD financé par l’Etat congolais méritait la soumission à la concurrence.

« Le coût total du contrat entièrement financé par l’Etat congolais tel que conclu le 23 septembre 2020 est estimé à 138 millions de dollars USD. Le montage financier a été effectué avec le concours de la Banque UBA qui a facilité l‘obtention d’une ligne de crédit dans le cadre du Partenariat Public privé (PPP). La durée des travaux est de 28 mois pour Kinshasa et de 36 mois pour l’Espace Grand Kasaï. Le marché a été attribué de gré à gré par l’OVD à GREC-7, qui explique que l’entreprise détient  les droits exclusifs dans le cadre de la mise en œuvre de ce type de travaux. Les raisons sus évoquées sont fallacieuses et la DGCMP n’aurait pas dû accorder l’avis de non objection et le marché de 138 472 350 $ méritait la soumission à la concurrence », indique l’ODEP. L’ONG note également que le projet « Tshilejelu » a été lancé sans que les études de faisabilité soient terminées, sans note de calcul, ni devis.

Par ailleurs, l’ODEP signale que plus de 7 millions USD du projet Tshilejelu ont été utilisés abusivement par l’OVD en connivence avec certains conseillers du Président de la République.

« Jusqu’à ces jours, ces études de faisabilités n’ont jamais été validé par le ministère des ITPR (Direction des ponts et chaussés). Des frais décaissés pour ces besoins (6,5% du coût des travaux, soit environ 7 millions $) ont été simplement utilisés abusivement par l’OVD en violation de l’arrêté ministériel portant fixation et répartition des frais administratifs applicables aux travaux de génie civile financés par le Trésor public, du 6 avril 2020, en connivence avec certains conseillers du Président de la République ; ce fait avait déjà été dénoncé par l’ODEP lors de son lancement », indique l’ODEP.

Notons que c’est dans le cadre du contrôle citoyen des finances que l’observatoire de la dépense publique a menée tout au long de l’exercice fiscal 2021, le suivi de l’exécution de la loi de finances de l’année. L’objectif est d’amener les autorités au respect strict des allocations budgétaires votés par l’autorité budgétaire, qui est le parlement et du plan d’engagement budgétaire ; influencer les acteurs clés de la chaine de la dépense pour que les finances publiques assurent la réduction de la pauvreté.

Jordan MAYENIKINI (Deskeco)

angelo Mobateli

Read Previous

Bumblebee Catfish: Perfect Care And Types Guide

Read Next

Lass mich daruber erzahlen homophil Dating Apps – die 5 besten Apps im Kollation

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *