Informations, Communication et Relations Presses

RDC : mise en place d’un monitoring de suivi des impacts de la crise en Ukraine sur l’économie congolaise 

Le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a réuni autour de lui, mercredi 02 mars 2022 à la Primature, les ministres sectoriels membres du Comité de Conjoncture économique(CCE). Au cours de cette réunion, le Comité de Conjoncture présidé par le Chef du Gouvernement a passé en revue la situation internationale et nationale, dans la période allant du 09 au 28 février 2022.  

Selon le Mmnistre des Finances, Nicolas Kazadi, qui a fait le compte-rendu à la presse, il a été noté que les opérations militaires en Ukraine ont eu un impact sur les marchés internationaux, notamment en ce qui concerne les prix des produits énergétiques.

« Le contexte, sur le plan international, est marqué par les efforts de reprise post-Covid. Mais ces efforts ont été perturbés par l’émergence des opérations militaires en Ukraine déclenchées depuis le 21 février. Lesquelles opérations ont eu également un impact sur les marchés internationaux, notamment les cours des produits énergétiques, dont le pétrole, les cours de certains métaux précieux, et sur les marchés financiers dont les principales places boursières ont clôturé en négatif à la fin du mois de février », a souligné Nicolas Kazadi.

Au niveau national, la situation est par contre sous contrôle malgré l’impact négatif de la hausse des produits énergétiques.

« Sur le plan national, la situation macro-économique demeure stable aussi bien sur le marché des biens et services que sur le marché monétaire. Cependant, le CCE a noté que l’impact de la hausse des prix des produits énergétiques était de nature à avoir des conséquences difficiles pour l’économie congolaise qui importe l’intégralité de son pétrole. On a parlé des mesures à prendre dans l’urgence pour contrôler l’impact de cette hausse. On a cependant également noté que concernant les matières premières, les autres produits miniers, le Congo pourrait bénéficier d’une bonne tenue des cours y compris dans le contexte actuel de crise en Ukraine. Nous allons mettre en place un monitoring, pour le suivi de tous les impacts possibles de cette crise en Ukraine sur l’économie congolaise afin d’apporter de bonnes réponses », a souligné le Ministre des Finances.

« Plusieurs rencontres diplomatiques qui ont eu lieu au Pays ont également été passées au peigne fin durant cette réunion du CCE. On a également noté que ce mois était marqué par plusieurs rencontres internationales et notamment la visite d’État du Président de Turquie, au cours de laquelle d’importants contrats et mémorandums d’entente ont été signés, notamment celui portant sur la construction du centre financier de Kinshasa. Nous avons également noté que sur le plan de la pandémie Covid, il y a une certaine baisse du nombre de cas et nous avons noté la décision du Conseil des Ministres de mettre fin au prélèvement du RAM. D’une manière générale, la situation est satisfaisante en dépit des points que j’ai mentionnés sur lequel un suivi particulier doit être fait qui pourrait avoir de l’impact sur la hausse de certains prix », a ajouté l’argentier national avant de rassurer que les réserves de change de la République démocratique du Congo se portent bien. 

Avec CCP

Oscar BISIMWA

Read Previous

Le pape François se rendra en RD Congo et au Soudan du Sud du 2 au 7 juillet 2022

Read Next

RDC : Mazembe et V.Club dans le top 10 des meilleurs clubs de la CAF sur les 5 précédentes saisons

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *