Non classé

RDC : l’OCC renforce la surveillance des produits provenant des pays affectés par le virus de lac du Tilapia

L’Office congolais de contrôle (OCC) déclare avoir renforcé les mesures de surveillance des produits en provenance de la Thaïlande, d’Israël, de la Colombie, de l’Equateur et de l’Egypte, pays où des cas du « virus de lac du Tilapia » ont été rapportés.

A en croire son directeur de laboratoire, Gabriel Lubiba, un plan d’urgence dont l’élaboration est en cours sera communiqué au début de la semaine prochaine. «Jusque-là, le danger n’a pas encore été prouvé mais, je pense qu’en matière de santé, il faut prévenir que guérir. Et par rapport à cela, une étude est en train d’être menée pour voir si cette maladie n’est pas transmise par le Tilapia congelé», a-t-il indiqué.

Depuis la fin du mois de mai, l’Organisation des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO) a tiré la sonnette d’alarme face à un virus mortel affectant les poissons Tilapias. Une commission présidée par le secrétaire général au commerce, dont l’OCC est membre, a été est mise en place.

«La situation est sous contrôle. Tout ce qui est sur le marché de la RDC jusqu’à ce jour et même au niveau d’importation n’est pas encore concerné. Je pense que la situation est en train d’être géré sur le plan international, mais sur le plan national, le gouvernement a pris des mesures pour protéger sa population», a rassuré M. Lubila.

Par ailleurs, l’OCC appelle la population à ne pas céder à la panique.

RO/CR

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer