Informations, Communication et Relations Presses

RDC : le Sénat parraine une campagne de dépistage gratuit des maladies gynécologiques pour mars 2022

 Dans le cadre du mois de mars dont une journée est dédiée aux droits des femmes, le 8 mars, le bureau du Sénat a procédé, le 06 mars 2022, au lancement de la 10ème édition de la campagne de dépistage des maladies gynécologiques.

Cette campagne qu’organise la Fondation les Anges a été placée, cette année 2022, sous le haut patronage du Sénat. Le premier vice-président du Sénat, le docteur Eddy Mundela Kanku, qui a procédé au lancement de cette campagne, a rappelé l’engagement du président de la République, Félix Tshisekedi, de doter la République démocratique du Congo d’un système de santé plus solide et plus résilient pour le bien-être de tous les Congolais, quel que soit leur rang social. Il a en même temps présenté les encouragements du Sénat à la Fondation les Anges pour cet engagement qui se renouvelle depuis maintenant 10 éditions.

« […] C’est ici le lieu d’exprimer à la Fondation les Anges, particulièrement à son département de recherche scientifique, formation et sensibilisation, tous les encouragements de notre Sénat pour cet engagement combien chaque fois renouvelé à la santé publique, particulièrement en ce qui concerne celle de nos mères, nos sœurs, nos épouses et nos filles en cette période consacrée à la femme », a déclaré le premier vice-président du Sénat, Eddy Mundela.

De son côté, le point focal en charge du genre au Sénat a indiqué qu’être testé positif à une maladie gynécologique n’est pas une fatalité. Le dépistage permet au malade de mieux se faire soigner à temps afin d’éviter le pire, a-t-il ajouté. Les intervenants du jour ont tous lancé un appel au dépistage volontaire des femmes. Cette campagne concerne uniquement le mois de mars. Elle va du 1er au 30 mars 2022. Elle est effectuée par la Fondation des Anges, dirigée par le gynécologue Antoine Modia qui est aussi responsable des Cliniques des Anges.

Dido Nsapu (DC)

Oscar BISIMWA

Read Previous

OTAN : la liste des pays membres, ce que dit la règle 5

Read Next

RDC: peine de mort requise contre Ferdinand Kambere, secrétaire permanent adjoint du PPRD

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *