Uncategorized

RDC : le président Félix Tshisekedi démarre les consultations avec des acteurs et organisations sociopolitiques

 

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a démarré, lundi 2 novembre 2020 au Palais de la nation à Kinshasa, les consultations des acteurs et organisations sociopolitiques les plus représentatifs de la République Démocratique du Congo en vue de la création de « l’Union sacrée de la Nation », au Palais de la Nation à Kinshasa.

Le Chef de l’Etat F. Tshisekedi a reçu, notamment des personnalités membres des institutions d’appui à la démocratie, à savoir le Commission électorale nationale indépendante (CENI), la Commission nationale des Droits de l’Homme(CNDH), le Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC) et le Conseil  national de suivi de l’Accord de la  Saint sylvestre (CNSA).

Parmi les délégués présents au Palais de la nation, il y a eu aussi ceux de la Commission d’intégrité et médiation électorale (CIME) et du Conseil économique et social (CES).

Le programme du protocole d’Etat prévoit aussi en cette première journée, la participation, à ces assises, des délégués des organisations de la société civile  spécialisée dans le suivi du processus électoral à savoir l’Agir pour des élections transparentes et apaisées (AETA), la Synergie des missions d’observation citoyenne des ’élections (SYMOCEl), le Réseau national des organisations de la société civile pour l’observation et la surveillance des élections au Congo (RENOSEC), le REGED, l’ECCC-CJPSP et le ROC.

Il prévoit également la participation des délégués des confessons religieuses notamment ceux de l’Église du Christ au Congo (ECC), l’Église kimbanguiste, l’Armée du salut, les Églises de Réveil du Congo(ERC), le Haut conseil  des églises de Réveil, les  Églises Indépendantes du Congo(EIC), la Pastorale nationale Congolaise (Apôtre Mutombo), l’Église du Troisième Testament  et l’Eglise Bangunza.

Le programme a prévu aussi des entretiens avec des personnalités indépendantes des consultations. Il s’agit du cardinal honoraire Laurent Mosengwo Pansinya et de Monseigneur Tharcisse Tshibangu Tshishiku.

Le cardinal catholique Fridolin Ambongo, qui devait également être consulté ce jour, a sollicité un report d’une semaine, soit le 9 novembre 2020, compte tenu de son agenda. 

Par ACP

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer