Informations, Communication et Relations Presses

RDC: le Bloc Patriotique Crédible du Peuple appelle toutes les forces sociales et politiques “encore crédibles à ne pas suivre les bourreaux d’hier au nom de leur argent”

news-detailsLe Bloc Patriotique Crédible du Peuple (BPCP), qui se démarque du Bloc patriotique, appelle toutes les forces sociales et politiques “encore crédibles” à ne pas suivre les bourreaux d’hier au nom de leur argent, dans une déclaration faite à l’issue d’une séance travail des Forces Crédibles Sociales et Politiques, samedi 14 mai 2022.

En effet, les Forces Crédibles Sociales et Politiques ont constaté que certains acteurs composant le bloc patriotique “ne sont pas qualifiés ni crédibles pour exiger la sécurité dans la partie Est car n’ayant pas été en mesure de la juguler pendant leurs 18 années au pouvoir”.

Ensuite, ont-elles observé, “certains acteurs du Bloc patriotique ne sont pas qualifiés ni crédibles pour exiger les reformes consensuelles sur la loi électorale pendant qu’ils sont géniteurs de celle qui avait compliqué totalement les élections de 2018 et pour laquelle ils n’avaient pas voulu, à son temps, entendre la voix de la société civile et celle de l’opposition sur les reformes consensuelles y afférentes”.

“Qu’il nous avait été demandé que l’opposition ne se cache plus derrière l’église.
Face à ce qui précède, entendu l’urgence et la nécessité de mettre en face du régime actuel de la honte un bloc crédible, les forces crédibles sociales et politiques de la nation ont convenu de mettre en place une organisation dénommée BLOC PATRIOTIQUE CREDIBLE DU PEUPLE, BPCP en sigle”, ont encore relevé les Forces Crédibles Sociales et Politiques.

La Déclaration du
BLOC PATRIOTIQUE CREDIBLE DU PEUPLE est reprise ci-dessous.

CONVENTION DES FORCES CREDIBLES SOCIALES ET POLITIQUES DE LA NATION

Les Forces Crédibles Sociales et Politiques de la nation ont évalué en séance de travail ce samedi 7 mai 2022, le fonctionnement, les revendications et la composition du Bloc Patriotique (Forces Sociales et Politiques dites de la nation dont le FCC, ENSEMBLE, LAMUKA aux côtés du CALCC et MILAPRO).

Après débat et délibération, de cette évaluation, il y est ressorti ce qui suit :

Que certains acteurs composant le bloc patriotique ne sont pas qualifiés ni crédibles pour exiger la sécurité dans la partie Est car n’ayant pas été en mesure de la juguler pendant leurs 18 années au pouvoir ;

Que certains acteurs du Bloc patriotique ne sont pas qualifiés ni crédibles pour exiger les reformes consensuelles sur la loi électorale pendant qu’ils sont géniteurs de celle qui avait compliqué totalement les élections de 2018 ; et pour laquelle ils n’avaient pas voulu à son temps entendre la voix de la société civile et celle de l’opposition sur les reformes consensuelles y afférentes ;

Que certains acteurs du Bloc patriotique ne sont pas qualifiés ni crédibles pour exiger la tenue des élections crédibles pendant qu’ils sont ceux qui avaient comploté contre le peuple en détournant la vérité des urnes jusqu’à doter le pays des institutions illégitimes ;

Que certains acteurs du Bloc patriotique ne sont pas qualifiés ni crédibles pour exiger la restitution des fonds indument perçus dans le cadre du RAM car ayant des membres au gouvernement. Ils font donc partie des bourreaux du peuple dans le dossier RAM ;

Que certains acteurs dudit Bloc ne sont pas qualifiés ni crédibles pour exiger la baisse des produits de première nécessité parce qu’ils en sont aussi comptables. Soit par répercutions de leur gouvernance chaotique ancienne, soit par leur participation actuelle à gestion du pays à différents niveaux (ministères, entreprises publiques, mairies, communes et territoires) ;

Qu’honnêtement parlant, si on est respectueux des institutions et légaliste, on ne peut pas avoir un autre cadre pour débattre des lois en dehors du cadre institutionnel. Sauf si on cherche réellement le dialogue ; et là, on devrait le dire clairement. Et si l’on ne croit plus à ce parlement dans lequel on siège pourtant, on devrait y suspendre totalement la participation et renoncer désormais aux émoluments y rattachés et ça serait honnête ;

Qu’il nous avait été demandé que l’opposition ne se cache plus derrière l’église.
Face à ce qui précède, entendu l’urgence et la nécessité de mettre en face du régime actuel de la honte un bloc crédible, les forces crédibles sociales et politiques de la nation ont convenu de mettre en place une organisation dénommée BLOC PATRIOTIQUE CREDIBLE DU PEUPLE, BPCP en sigle.

Le Bloc Patriotique Crédible du Peuple se fixe les objectifs suivants :
Contraindre le gouvernement à mettre fin aux massacres de nos compatriotes dans la partie Est du pays ;
Contraindre le pouvoir à organiser les bonnes élections dans le délai constitutionnel et dire non à toute forme de dialogue ;
Défendre au prix du sacrifice suprême d’autres intérêts supérieurs du peuple et ceux de la nation toute entière.
Le Bloc Patriotique Crédible du Peuple (BPCP) invite donc toutes les autres forces (partis politiques, société civile, Mouvements citoyens, associations, confessions religieuses et autres personnalités) encore crédibles ; à ne pas suivre les bourreaux d’hier au nom de leur argent dont l’acquisition demeure matière à réflexion et rejoindre la lutte du Bloc Patriotique Crédible du Peuple pour la libération totale de notre peuple clochardisé hier et aujourd’hui.
En outre, le BPCP met en garde toute organisation tant politique que sociale qui préparerait pour des raisons mercantilistes le lit du glissement par un dialogue visant le partage des postes entre alliés stratégiques.
Ainsi fait à Kinshasa, le 14 mai 2022.

Par Angelo Mobateli

                            

Oscar BISIMWA

Read Previous

RDC-Présidentielle 2023 : « Quand l’exemple Brésilien apporte de l’eau au moulin d’une éventuelle candidature de Joseph Kabila » (Serge Kadima)

Read Next

Après le MDVC du Prof. Justin Mudekereza, Nouvel élan de Muzito prend ses distances avec le Bloc patriotique

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *