Nation

RDC: Félix Tshisekedi renvoie Vunduawe à la retraite, Marthe Odio nouveau Président du Conseil d’État

Par Napoléon TSHILOBO

Le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi a signé, samedi 30 juillet 2022, plusieurs ordonnances présidentielles. Ces ordonnances ont été dévoilées sur les antennes de la radio télévision nationale Congolaise. Par la première ordonnance, Félix Tshisekedi nomme un nouveau Premier Président du Conseil d’État. Madame Marthe Odio remplace à ce poste le Professeur Félix Vunduawe Te Pemako.

Les actes de la plus haute juriction de l’ordre administratif ont, depuis plusieurs mois, fait l’objet d’une grande controverse, jetant un discrédit sans commune mesure à son prestige. Des décisions judiciaires « politiquement motivées », des arrêts dits « providentiels » notamment en matière de contentieux électoral qui ont vu le Conseil d’État « créer ses propres gouverneurs » au détriment de ceux régulièrement élus par les députés provinciaux et proclamés par la Commission électorale nationale indépendante etc…

Dans l’affaire élection du Gouverneur de la Tshopo, par exemple, les spécialistes de la science juridique se sont dits étonnés de voir le conseil d’état inventer une nouvelle interprétation « spirituelle » du Droit allant jusqu’à deviner en faveur de quel candidat les députés provinciaux avaient voté. Maître Lusanga Kabeya avait parlé d’une cour de devins et des prophètes. Scandale, pas plus qu’il n’en était dans le contentieux de l’élection du Gouverneur de la Mongala.

Alors que plusieurs sources attribuaient cette supercherie au Directeur de cabinet du Premier Président du Conseil, le Professeur Félix Vunduawe Te Pemako a, dans une correspondance adressée à l’Inspecteur des services judiciaires, affirmé que tous ces arrêts étaient rendus à son instruction.

Ainsi les langues se déliaient pour réclamer au Président de la République et Magistrat suprême, de sauver le Conseil d’État par le remplacement de son Premier Président. Certains médias de la place à l’instar de scooprdc.net estimaient que certains juges du Conseil d’État abusaient de la faiblesse du Professeur Vunduawe, bousculé par le poids de l’âge. D’où la nécessité d’offrir à l’ancien Directeur de cabinet du Maréchal Mobutu une retraite apaisé, avant qu’il ne soit totalement déplumé de son honneur d’homme d’état et de scientifique de haute facture. C’est fait, le Professeur Félix Vunduawe peut se reposer.

Dans la deuxième ordonnance publiée ce samedi, Le président de la République a investi Ritha Bola et Jack’s Mbo Mbaka Bokoso respectivement comme Gouverneure et vice-gouverneur de la province du Mai-Ndombe. Ce, après plusieurs mois de l’élection dans cette province.

Félix Tshisekedi a aussi affecté des nouveaux ambassades extraordinaires et plénipotentiaires de la République démocratique du Congo auprès des différents pays du monde.

Nous y reviendrons.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer