Uncategorized

RDC-Détournement présumé de 3 millions USD au CNSA: Joseph Olengankoy invité à s’expliquer mercredi à la Cour de cassation

  Le président du CNSA est invité pour éclairer la lanterne du juge sur la gestion de l’argent destiné à la prime des agents de cette institution.

Le président du Conseil national de suivi de l’accord de Saint Sylvestre (CNSA) M. Joseph Olengankoy doit s’expliquer sur l’affaire de détournement présumée de 3 millions USD à la Cour de cassation où il été convoqué, mercredi 28 octobre 2020, par le procureur près cette instance judiciaire sur plainte de l’Observatoire des dépenses publiques (ODEP), qui a annoncé cette information.

Celui-ci a demandé à la police judiciaire de lancer les enquêtes sur ces faits. Ce montant, rappelle-t-on, était destiné à la prime des agents de cette institution d’appui à la démocratie.

Cette demande transmise au procureur général près la Cour de cassation après son rapport de contrôle citoyen de la gestion des fonds alloués au CNSA de 2017 à avril 2020 avait été déposée depuis le mois de juin, précise-t-on.

L’ODEP évoquait une malversation financière portant sur la destination de 3 087 630 USD sortis du trésor public pour la prime et les salaires des 18 membres, non actifs depuis plusieurs mois. Celui -ci soutenait que ces fonds ont été utilisés en violation de la loi relative aux finances publiques.

Alors que les responsables de cette institution nient tous ces faits. Pour son rapporteur, Valentin Vangi, «dire qu’il y aurait malversation financière au CNSA est une affabulation. Depuis l’installation du CNSA, les membres n’ont jamais reçu un salaire.

C’est de novembre 2017 à septembre 2019 que le CNSA a reçu 200 millions comme frais de fonctionnement. Face à cette situation qui mettait en mal les membres, ces derniers se sont réunis en plénière en novembre 2017 et ont décidé de prélever sur les frais de fonctionnement une prime pour des raisons humanitaires».

Affaire à suivre.

Par Boni Tsala (DC)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer