Uncategorized

RDC : dépréciation du Franc congolais à l’indicatif au cours de la semaine du 19 au 25 octobre 2020

franc dollar

Le Franc congolais (FC) s’est déprécié par rapport à la devise américaine en se changeant à 1.965 (mille neuf cent soixante-cinq) FC pour un dollar, au cours de la semaine du 19 au 25 octobre contre 1963,8 (mille neuf cent soixante-trois) FC, la semaine du 12 au 18 du même mois de 2020, indique la Banque centrale du Congo dans sa mercuriale du samedi sur le rapports du taux de change de la monnaie nationale avec les différentes devises.

À la même période, le Franc congolais s’est apprécié sur le marché parallèle, en se négociant à 2.013 (deux mille, treize) FC voire 2.014 (deux mille, quatorze) FC contre 2015 (deux mille, quinze) FC pour un dollar américain.

L’appréciation de la devise nationale sur le marché parallèle et la faible dépréciation sur le marché interbancaire est tributaire de la politique du gouvernement et de la Banque centrale du Congo visant à contenir l’inflation, relève le compte-rendu du Comité de conjoncture économique que le Premier ministre a présidé mardi 26 octobre 2020/à l’Hôtel du gouvernement.

EMBELLIES DES MÉTAUX SUR LE MARCHÉ INTERNATIONAL

Ce Comité de conjoncture économique note quelques embellies des cours des métaux sur le marché international, notamment le cuivre à 6.857 (six mille huit cent cinquante-sept) dollars américains la tonne en moyenne ce, malgré une légère baisse du cobalt et du manganèse qui n’affecte pas la situation économique.

Cette embellie a contribué à la décélération du rythme de la formation des prix à l’interne, soutient le Comité de conjoncture économique.

Il précise que l’inflation est contenue de même que la stabilité du taux de change au parallèle et à l’indicatif.

L’économie de la République démocratique du Congo (RDC) est confrontée aux difficultés consécutives à la pandémie de COVID-19. Elle a, comme à travers tous les autres pays du monde, subi des chocs qui ont portés un préjudice sur la croissance économique tirée du début de l’année 2020.

Les dernières estimations de la croissance économique, sur base des données à fin juin de l’année 2020 en cours, renseignent une contraction de l’économie congolaise de -1,7% moins importante que celle estimée en mars 2020 qui était de -2,4%.

Actuellement, avec la poursuite des investissements dans le secteur productif, notamment l’agriculture et l’énergie, la RDC est sur la voie de la diversification économique qui lui permettra de relever son économie et face à la lutte contre la pauvreté.

À cela, s’ajoute la montée des exportations des produits miniers avec la Chine, suite à la réouverture des frontières après la maitrise de la pandémie de COVID-19.

Par ACP

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer