Informations, Communication et Relations Presses


RDC : au moins 750 policiers armés se sont déplacés d’eux-mêmes du Grand Kasaï vers le Haut-Katanga

Jacques Kyabula, gouverneur de la province du Haut-Katanga, à la de la de la première conférence interprovinciale entre le Grand Katanga et le Grand-Kasaï.

 Le gouverneur de la province du Haut-Katanga, Jacques Kyabula, a révélé, au cours d’une conférence de presse lundi 2 mai 2022 qu’au moins 750 policiers armés ont quitté d’eux-mêmes le Grand Kasaï pour se rendre dans le Haut-Katanga.

Cette conférence sur la restitution de la table ronde interprovinciale Grand-Katanga-Grand-Kasaï animée par les gouverneurs du Haut-Katanga, Jacques Kyabula Katwe et du Kasaï, Dieudonné Pieme Tutokot, sous la modération du ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya Katembwe, a eu lieu à l’hôtel Pullman Karavia à Lubumbashi et retransmise en direct sur la RTNC.

« En ce qui concerne la question sécuritaire, nous nous sommes rendu compte que le mouvement de masse qui vient des 5 Kasaï vers les provinces du Katanga, ce sont aussi des militaires et des policiers armés qui se déplacent avec la population. Et dans le Haut-Katanga, nous avons plus ou moins 750 policiers armés qui se sont déplacés d’eux-mêmes vers le Katanga », renseigne Jacques Kyabula.

« Et quand ces policiers arrivent, ils n’ont où passer nuit, ils n’ont pas à manger. Et donc, ils vont créer l’insécurité tout naturellement. Raison pour laquelle vous voyez que les faits liés à l’insécurité ne sont pas maitrisés jusqu’aujourd’hui. Dès lors que c’est maitrisé, il y a des arrivés », ajoute M. Kyabula.

Pour certaines raisons, le gouverneur du Haut-Katanga estime qu’il est important « d’encadrer les mouvements migratoires. Si les mouvements migratoires ne sont pas encadrés, nous pouvons nous retrouver en difficulté », a-t-il ajouté.

M. Kyabula a salué l’initiative prise par le Chef de l’État pour l’organisation de ces assises qui ont permis aux 9 provinces de l’espace Grand-Katanga-Grand-Kasaï de trouver ensemble des solutions durables sur le mouvement migratoire des populations du Kasaï vers les autres provinces afin de consolider la paix, le développement et l’unité nationale.

Avec RO

Oscar BISIMWA

Read Previous

RDC : la campagne électorale des gouverneurs et vice-gouverneurs lancée lundi pour des élections prévues vendredi 6 mai 2022

Read Next

L’ONU met en garde contre les menaces qui pèsent sur la liberté des professionnels des médias

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *