Informations, Communication et Relations Presses

RDC: 6 officiers FARDC condamnés à Bunia à des peines allant de 2 à 5 ans de prison ferme pour détournement de deniers publics

Le monument de la paix à Bunia dans la province de l’Ituri.

Six officiers des FARDC ont été condamnés à des peines allant de deux à cinq ans de prison ferme pour détournement de deniers publics. Certains d’entre eux sont renvoyés de l’armée. Les condamnés sont astreints de rembourser les montants détournés, selon le verdict rendu vendredi 7 janvier à Bunia par la cour militaire de l’Ituri.

Quatre colonels et deux majors ont été condamnés pour détournement de soldes de militaires décédés au front, au détriment de leurs veuves et orphelins, et faux en écriture. Trois ont été condamnés à cinq ans de prison et au payement des frais d’instance de 250 000 francs congolais dans les quatorze jours. A défaut, ils seront soumis aux contraintes par corps pour une période de six mois.

Trois autres ont écopé de deux ans de servitude pénale et doivent payer des frais d’instance de 250 000 francs congolais. La cour militaire de l’Ituri a exigé des prévenus qu’ils remboursent les montants qu’ils ont détournés et qui s’élèvent à plusieurs dizaines de millions de francs congolais.

Cette juridiction a également prononcé le renvoi de trois officiers de l’armée.

Un autre militaire impliqué dans ce dossier a été acquitté par les juges.

Ces officiers condamnés avaient été arrêtés en juin 2021 pour détournement présumé de soldes de militaires de deux mois.

Neuf officiers supérieurs de l’armée et de la police avaient été condamnés, vendredi 15 octobre à Bunia, à des peines de prison ferme allant d’un an à dix ans par la cour militaire de l’Ituri. Les prévenus étaient reconnus coupables de détournement des fonds alloués aux opérations militaires dans cette province sous état de siège. Parmi les condamnés, cinq avaient été renvoyés de l’armée.

Avec RO

angelo Mobateli

Read Previous

CAN-2021: le Cameroun face au Burkina-Faso en ouverture dimanche 9 janvier 2022, ensuite l’Éthiopie va en découdre avec le Cap-Vert

Read Next

RDC-Visite du chef de l’État dans le Grand Kasaï: pari très risqué, révélateur des réalités insoupçonnées du Congo profond

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *