Informations, Communication et Relations Presses

RDC : 16 critères à remplir pour devenir Directeur Général à la SNEL, la REGIDESO et au FONER

Les candidatures seront validées par le COPIREP

Les candidatures seront validées par le COPIREPPAR DESKECO – 25 FÉV 2022 08:46, DANS ACTUALITÉS

Le Gouvernement de la République a décidé, au cours de la 38ème réunion du Conseil des Ministres du vendredi 28 janvier 2022, de renouveler l’administration et la direction de trois grandes entreprises du giron public à savoir la SNEL, la REGIDESO et le FONER, suivant une procédure compétitive et transparente.

C’est dans ce cadre que le COPIREP (Comité de pilotage de la réforme des entreprises du portefeuille de l’Etat) a été mandaté pour lancer des appels à candidature en vue de recruter les dirigeants ce ces unités aux postes de Directeur généra et Directeur général adjoint notamment.

 Pour ce faire, 16 critères ont été fixés aux candidats Directeur général pour prétendre diriger ces entreprises avec pour mandat : Assurer la gestion journalière de la société et l’exécution des décisions du Conseil d’administration auquel il rend compte de sa gestion ; Représenter la société dans ses rapports avec les tiers, notamment en justice, tant en demandant qu’en défendant.

 Dès lors le profil du Directeur Général doit répondre à ces 16 critères :

1) Etre de nationalité congolaise ;

2) Etre âgé (e) d’au moins 25 ans et de tout au plus 70 ans ;

3) Etre de notoriété et de probité morale et intellectuelle avérées ;

4) Etre titulaire d’un diplôme universitaire de niveau minimum L2, Ir (Ingénieur) ou équivalent, délivré par une institution d’enseignement supérieur reconnue ;

5) Justifier d’une expérience professionnelle de minimum 10 ans dans des fonctions de direction dans une société privée (d’envergure d’une entreprise publique), une entreprise publique ou un établissement public à caractère industriel et commercial ; Une expérience dans la production, le transport, la distribution et la commercialisation de l’énergie électrique est un atout.

6) Justifier des connaissances spécifiques dans le management société ; Une expérience en redressement d’entreprise en difficulté est un atout ;

7) Justifier des connaissances moyennes en droit des sociétés et en restructuration d’entreprise ;

8) N’avoir pas encouru de condamnation définitive de trois mois au moins de servitude pénale principale

ou des travaux forcés, notamment en tant qu’auteur, coauteur ou complice des détournements des deniers publics ou privés, d’abus de confiance, de corruption, de blanchiment d’argent, d’émission de chèques sans provision ;

9) N’avoir pas été sanctionné pour prise illégale d’intérêt ;

10) N’avoir pas été reconnu responsable d’une faillite ou condamné pour banqueroute ;

11) N’avoir pas été révoqué de ses fonctions antérieures pour mauvaise gestion établie ;

12) Ne pas avoir un quelconque intérêt dans une entreprise privée ou autre organisation qui est en affaire avec la société ;

13) Ne pas avoir un mandat politique ;

14) Ne pas exercer une activité commerciale similaire ou concurrente à l’objet social de la société menée directement ou indirectement ou par personne interposée ;

15) Connaissances de l’outil informatique (Word, Excel, PowerPoint, Internet)

16) Avoir une parfaite connaissance de la langue

française.

A noter que les candidatures sont à déposer jusqu’au 8 mars 2022. Seuls les candidats présélectionnés pourront passer à l’interview.

DESKECO

angelo Mobateli

Read Previous

Sultan Al Qasimi inaugure le safari de Sharjah d’une valeur d’un milliard de dirhams, et s’engage à protéger l’environnement naturel et les habitats de l’émirat

Read Next

Grands Lacs : les chefs d’État décident de s’attaquer aux causes et aux facteurs de conflits et d’instabilité dans la région

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *