Informations, Communication et Relations Presses

RDC-12e conférence diplomatique: l’attribution du processus d’implémentation des passeports congolais à un opérateur étatique parmi les recommandations

1

La 12e conférence diplomatique, initiée par le ministère des Affaires étrangères, s’est clôturée comme prévue le lundi 28 février 2022 à Kinshasa. À l’issue des travaux en commission, au total 93 recommandations ont été formulées par les participants à ces assises. 

Sur le plan administratif, financier et technique, l’on compte 60 recommandations. 

A titre illustratif, les participants à ces assises ont appelé l’Etat à confier le processus d’implémentation des passeports biométriques congolais à l’hôtel des monnaies.

“Confier le processus d’implémentation des passeports à un opérateur étatique, par exemple l’hôtel des monnaies en vue de respecter le caractère d’utilité publique rendue par le ministère des Affaires Étrangères”. 

Les corps diplomatiques ont également appelé à la mise en application des dispositions obligeant l’obtention des visas par les étrangers dans les ambassades congolaises.

“Appliquer les dispositions réglementaires en matière d’immigration au Congo (ordonnances présidentielles 88-164) qui font obligation aux étrangers de prendre leurs visas dans nos ambassades”, ont-ils recommandé.

En outre, ils ont également recommandé la “formalisation par un acte juridique des activités de la commission nationale d’octroi des visas d’entrée en RDC, composée des Affaires Etrangères, de l’ANR, de la DGM et les finances pour le volet recettes”.

Ci-dessous quelques recommandations de la conférence diplomatique sur le plan administratif, financier et technique

– Identifier, répertorier et perfectionner les immeubles du ministère des Affaires Etrangères au pays et à l’étranger et mettre en location ceux qui peuvent l’être. A titre illustratif les immeubles à la Haye et à Lagos. 

– Obtenir un traitement particulier pour les ambassadeurs de la RDC.

– Accélérer les démarches auprès du ministère de la fonction publique pour l’agrément du cadre organique et la mise en œuvre effective de la structure des congolais de l’étranger comme Direction Générale à l’instar de la DGM.

– Apporter une dotation financière au ministère des Affaires étrangères.

– Revenir aux rubriques traditionnelles relatives au fonctionnement des ambassades à savoir : salaire de diplomate, frais de fonctionnement, salaire des engagés locaux et loyers de diplomates et de la chancellerie.

L’objectif général de ces assises est d’adapter l’appareil diplomatique congolais aux grandes mutations du monde et de le réorienter vers des objectifs de développement et ce, conformément au programme d’actions du Gouvernement.

Jordan MAYENIKINI (Deskeco)

angelo Mobateli

Read Previous

RDC: Sama Lukonde et une délégation du Bureau international des Affaires du Travail des États-Unis ont échangé sur la lutte contre le travail des enfants dans les mines

Read Next

RDC-Monde des Affaires : Fatou ETUMBA NTETE, ce jeune entrepreneur qui se démarque

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *