Non classé

RDC: 1200 fonctionnaires mis à la retraite avec l’appui de la Banque mondiale

Le Premier ministre de la RD Congo, Bruno Tshibala, a mis à la retraite mille deux cent fonctionnaires et agents des différents ministères, dans une série des décrets signés le 10 juillet 2017 à Kinshasa.

Ce processus de mise à la retraite des agents et cadres de l’administration publique démarré depuis trois ans avec l’appui de la Banque mondiale qui a financé le départ de ces agents en retraite.

Les retraités saluent cette mesure et avancent les raisons qui rendaient certains fonctionnaires réticents au processus de mise en retraite.

« Pour une fois dans l’histoire de ce pays, on honore la sortie d’un secrétaire général à la retraite. Je suis très heureux d’être retraité. Chaque année, des universités produisent des diplômés. Et nous devons céder notre place. Les fonctionnaires ne sont pas contre la retraite. Ils sont contre les conditions de mise en retraite. Maintenant qu’il y a un processus de mise en retraite honorable, je pense que tout le monde va chercher à être retraité », affirme l’un des retraités.

Pour Jean Baptiste Sefu, président du syndicat des professionnels de l’administration publique, ce processus a été mené en toute transparence.

« Arriver à une mise en retraite honorable de certains camarades de l’administration publique est pour nous objet de joie et plaisir. Le processus a été mené en toute transparence. Toutes les structures syndicales de ces ministères ont été associés au travail », rappelle-t-il.

Promotion et mise à la retraite dans l’Administration publique

Le gouvernement de la RD Congo a adopté samedi 1 juillet 2017 trois (3) projets d’Ordonnances portant respectivement « mise à la retraite et admission à l’éméritat des Secrétaires généraux de l’Administration Publique ; nomination et mise à la retraite des Secrétaires généraux de l’Administration publique ».

Il s’agit aussi de la « promotion et mise à la retraite des Hauts fonctionnaires de l’Administration publique » ainsi que de la « promotion et mise à la retraite respectivement des Cadres supérieurs, des Agents de collaboration et des Agents d’exécution de l’Administration publique ».

« Ces six textes qui concernent des membres du personnel des ministères du Plan, du Budget, de la Fonction Publique, des Finances et du Portefeuille ont été adoptés par le Conseil des ministres. Ils seront soumis respectivement à la sanction de leurs Excellences M. Le Président de la République et M. Le Premier ministre », a indiqué le ministre des Médias, Lambert Mende Omalanga, dans son compte rendu Conseil des ministres.

Plus de 250.000 agents de l’Etat concernés

Plus de 250.000 fonctionnaires de l’Etat et agents de l’administration publique en RD Congo, soit 35% des effectifs globaux des employés de l’Etat, sont  concernés par la mise à la retraite.

L’annonce a été faite le samedi 25 mars 2017 par le ministre d’Etat et ministre de la Fonction publique, Michel Bongongon au cours d’une cérémonie de lancement officiel du processus de mise à la retraite honorable des agents et fonctionnaires de l’Etat.

« En plus des agents des ministères pilotes du le Projet de réforme et de rajeunissement de l’Administration publique (PRRAP)., le lot comprend aussi des employés de la Direction générale des recettes administratives, judiciaires, domaniales et de participation (DGRAD), de la Direction générale des impôts (DGI). A ceux-ci s’ajoutent les agents de la Direction générale des douanes et accises (DGDA) ainsi que ceux de l’Institut national des statistiques (INS). Par contre, les ministères cibles sont la Fonction publique, les Finances, le Budget, le Plan et le Portefeuille », a-t-il précisé.

Il a souligné que « ce processus a pour objectif de permettre aux agents des ministères et services publics pilotes, ayant loyalement servi l’Etat de partir à la retraite et de bénéficier des droits statutaires ». Il s’agi, a-t-il indiqué, d’une « retraite honorable, grâce à un processus voulu respectueux des principes d’efficacité et d’efficience, de transparence et de prise en charge de la pension via la Caisse nationale sociale des agents publics de l’Etat (CNSAP) ».

RO/CR

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer