NTIC: Le serveur internet utilisé en RDC serait basé au Rwanda, une infiltration très dangereuse selon un expert en télécoms

0
317

Par Oscar BISIMWA

Le serveur utilisé par la société congolaise des postes et télécommunications (SCPT) pour gérer la fibre optique de la République démocratique du Congo à été installé par AXIOME NETWORK, une société privée basée à Kigali au Rwanda. « À la SCPT si vous vous connectez vous faites un test de bande passante vous allez vous rendre compte que le serveur qui est utilisé a été installé par AXIOME NETWORK qui est à Kigali au Rwanda. Le serveur qui est là vous donne des adresse IP, c’est comme des numéros de téléphone. C’est à dire que toute personne qui se connecte ici par la connexion passant par la fibre optique de la SCPT, reçoit une adresse IP venant d’un serveur du Rwanda », révélations de Don de Dieu Kabu, spécialiste des télécommunications interrogé par nos confrères de Top Congo FM en marge du forum national sur le numérique.

La conséquence d’une telle situation, souligne cet expert, est que toutes les données échangées par les utilisateurs congolais, les appels, messages entrants et sortants sont enregistrés au Rwanda où elles transitent avant d’atteindre leur destination. Il s’agit, indique-t-il, d’une infiltration très dangereuse que ce spécialiste des NTIC appelle le gouvernement à corriger au plus vite. Il conseille la RDC d’installer son propre data Center dont le coût peut varier entre 3 et 5 millions de dollars.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here