Politique

Le Président décédé, les Vice-présidents partis, le Rapporteur Mushi Bonane prend acte de son exclusion par ruse: que reste-t-il du « PALU et Alliés » ?

Par Oscar BISIMWA

Dans une correspondance adressée au « Président de fait » du regroupement PALU et Alliés, le Professeur Sylvanus Mushi Bonane dit prendre acte de l’exclusion par ruse de son parti l’Union du peuple pour la République et le développement intégral (UPRDI).

Le désormais ex Rapporteur du regroupement PALU et Alliés rappelle de depuis la mort du patriarche Antoine Gizenga et peu avant la mort de son fils Lugo Gizenga, il n’a plus été associé à aucune réunion ni à une moindre décision relativement à la gestion des ambitions au sein dudit regroupement Politique. Voilà qui pousse l’ancien ministre de la recherche scientifique à conclure qu’il s’agit bel et bien d’une exclusion par ruse de son parti et en prend acte.

QUE RESTE-T-IL DU PALU ET ALLIÉS

La prise d’acte de « l’exclusion par ruse » de son parti marque la fin de l’histoire de Sylvanus Mushi Bonane avec le regroupement Politique PALU et Alliés dont il était, depuis la création, le Rapporteur général. Il n’en fait donc plus partie.

Bien avant lui, c’est le député national Henri Thomas Lokondo Yoka, Vice-président du PALU et Alliés, qui avait vu son parti UCL et lui-même défenestrés du regroupement. Le regroupement restait ainsi sans Vice-président.

Elvis Mutiri Wa Bashara, ancien ministre du tourisme, n’a pas attendu trop longtemps pour claquer la porte de ce regroupement. Il en était le premier Vice-président, soit la deuxième personnalité après le leader historique du Palu, Antoine Gizenga.

De l’avis de certains analystes, ce regroupement Politique est mort de sa propre mort. Orphelin de son président Antoine Gizenga et son successeur Lugi Gizenga, abandonné par son premier Vice-président Elvis Mutiri et par son deuxième Vice-président Henri Thomas Lokondo, le regroupement qui vient de voir partir son rapporteur Mushi Bonane n’a plus de choix que de constater sa disparition.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer