Uncategorized

Kongo Central : la Cour constitutionnelle contraint le gouverneur Atou Matubuana de présenter sa démission au Chef de l’État

Le gouverneur du Kongo-Central, Atou Matubwana, lors du lancement mercredi 5 février 2020 de la compagne de vaccination contre la poliomyélite dans cette province. Radio Okapi/Ph. Nana Pluriche Mambu

Le secrétariat du gouvernorat de la province du Kongo-Central a réceptionné l’acte de notification de l’arrêt de la Cour constitutionnelle validant le vote de la motion de défiance contre le gouverneur Atou Matubuana, le 4 décembre 2019 lors d’une séance tenue à l’hôtel Bilolo à Matadi.

Au regard de cet arrêt  rendu le 29 mai 2020, le député provincial André Masumbu Baya qui a confirmé l’information estime que d’ici à mardi 9 juin 2020, le Gouverneur Atou Matubuana doit présenter sa démission auprès du chef de l’État 

Le 4 décembre 2019, une plénière avait été convoquée à l’Assemblée provinciale du Kongo-Central pour destituer le gouverneur Atou Matubuana et son adjoint Justin Luemba tous deux cités dans une affaire de scandale sexuel.

Du côté de pro-gouverneurs, il n’est pas question pour ce dernier rende le tablier. Le ministre provincial de l’intérieur du Nestor Mandiangu estime que le vote de la motion du 4 décembre 2019 a été nul et non à venu du fait que qu’il a été ponctué d’irrégularités. 

Pour sa part, le président du cadre de concertation de la société civile du Kongo Central, Jules Benga a appelé le Gouverneur et le président de l’assemblée provinciale à trouver un terrain d’entente, faute de quoi, la société civile compte initiée une pétition.

Par CR/RO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer