Nation

Kinshasa : la police arrête Ne Muanda Nsemi, leader du mouvement politico-religieux Bundu Dia Kongo

La police a arrêté, ce vendredi 24 avril 2020, Ne Muanda Nsemi, leader du mouvement politico-religieux Bundu Dia Kongo. Les forces de l’ordre ont lancé l’assaut aux environs de 10 heures après plusieurs sommations contre cette personnalité controversée dans sa résidence de Benseke, Macampagne, dans la commune de Ngaliema.

L’ancien député national est accusé d’être à l’origine de plusieurs actes de violences survenus récemment au Kongo Central où plusieurs personnes ont perdu la vie au cours des accrochages qui ont opposé ses fidèles aux éléments de force de l’ordre. À Kinshasa, ses voisins dénoncent aussi depuis plusieurs mois, des troubles à l’ordre public et la violation de leur droit à la quiétude.

Si certains pensent que le leader de Bundu Dia Mayala a perdu ses facultés intellectuelles et mentales, Ne Muanda Nsemi dit réclamer ses émoluments de deux ans pendant lesquels il était détenu à la prison de Makala, alors qu’il était encore député national.

Il a été conduit au commissariat provincial de la police, ville de Kinshasa où sera soumis aux règles procédurales avant d’être remis aux autorités judiciaires compétentes.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer