Kinshasa : Emery Okundji ouvre la « deuxième table ronde nationale sur la gratuité de l’éducation de base », une promesse du Président FATSHI en cours de matérialisation

0
80

Par Oscar BISIMWA

Le train de la gratuité de l’éducation de base en République démocratique du Congo d’ici l’année scolaire 2019-2020 qui profile à l’horizon a décollé avec une vitesse de croisière.

La deuxième table ronde nationale sur la gratuité de l’éducation de base a ouvert ses portes ce jeudi 22 août 2019, au Kempinsky Fleuve Congo Hôtel, dans la Commune de la Gombe à Kinshasa, après la première tenue à Lubumbashi au Haut Katanga en 2016.

Pendant trois jours, les représentants de toutes les parties prenantes du système éducatif congolais venus des quatre coins du pays, vont examiner avec la plus grande attention, la question de la gratuité de l’éducation pour en définir les modalités et les dispositions pratiques à adopter en vue d’une mise en œuvre heureuse et réussie, renseigne le Secrétaire général à l’enseignement primaire, secondaire et professionnel.

Dans son discours d’ouverture, le Ministre a.i de l’EPSP, Emery Okundji Ndjovu qui considère l’éducation comme un pilier pour l’épanouissement républicain des citoyens et le développement de la société a reconnu que « les voix s’élèvent, de nos jours de plus en plus, pour décrier les coups élevés d’accès à l’éducation de base qui touche fortement le portefeuille des parents dont le niveau de revenu est largement faible avec comme conséquence la hausse du taux d’analphabétisme par rapport à la croissance démographique ».
Pourtant, a-t-il, poursuivi, l’article 43 de la constitution, à son alinéa 3, non seulement rend obligatoire l’éducation de base mais aussi et surtout impose sa gratuité tout au moins pour les établissements publics. C’est à juste titre que, dans son discours d’investiture, le président de la République, chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi a fait de la matérialisation de cette gratuité, une des priorités de ses actions quinquénales ».

Emery Okundji rapporte que la vision du Président Tshisekedi est de donner effectivement la chance à tous les enfants congolais en âge de scolarité d’accéder à l’éducation. « En vue de concrétiser cette gratuité d’enseignement de base, le gouvernement central par le truchement du Ministère de l’EPSP a initié cette table ronde nationale autour de cette question aussi cruciale ».

TOUTES LES QUESTIONS AU PEIGNE FIN

Le cadre légal et réglementaire, le financement, les conditions d’accueil, la formation des enseignants, la qualité des apprentissages, la gestion du sous secteur l’EPSP en terme de rationalité, de transparence et de redevabilité, telles sont les thématiques qui seront abordées au sein de trois commissions, afin d’aboutir à des résolutions et recommandations pertinentes devant engager toutes les parties prenantes conformément aux orientations du Chef de l’État.

Il convient de signaler que le cabinet du Chef de l’État a été fortement représenté à cette cérémonie, notamment par le Directeur de cabinet adjoint et plusieurs conseillers.

Ouverte ce jeudi 22 août, cette table ronde va se clôturer le samedi 24 août.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here