Informations, Communication et Relations Presses

Kasaï central: le Ministre d’État, ministre de l’Entrepreneuriat, petites et moyennes entreprises vulgarise la loi sur la sous-traitance

Le Ministre d’État, Ministre de l’Entrepreneuriat, petites et moyennes entreprises Maître Eustache Muhanzi Mubembe est arrivé à Kananga mercredi 02 mars 2022 à 12h30. Sur place, ce membre du gouvernement dit des warriors procède à la vulgarisation de la loi sur la sous-traitance dans le secteur privé.

Aussitôt arrivé, le Ministre d’État a eu un tête à tête au Gouvernorat du Kasaï central avec le Gouverneur ai, Tharcisse Kabatusuila Mbuyamba, rencontre au cours de laquelle les deux personnalités ont abordé l’essentiel de la mission du Ministre d’État , à savoir : “susciter l’esprit entrepreneurial, encourager et accompagner les PMEs dans cette partie du pays”.

A cette occasion, le Ministre d’État a annoncé l’ouverture imminente d’une Antenne de l’ARSP à Kananga.
Comme aux précédentes étapes, le Ministre d’État à échangé avec les entrepreneurs du Kasaï central, à travers une séance d’information organisée par l’ARSP et l’ANADEC.

En effet, déterminé à susciter et à encourager l’envie d’entreprendre dans les cœurs des congolais, Me. Eustache MUHANZI MUBEMBE a dans son allocution, rassuré les acteurs économiques sur leurs inquiétudes, indiquant qu’avec l’accompagnement des structures spécialisées de son Ministère, le dispositif de mise en œuvre de la loi et la garantie de son application effective sur terrain ne souffrira d’aucune faille.
Et pour clore son intervention, le Ministre d’État a lancé un appel aux entrepreneurs et insisté sur la nécessité pour eux de se faire enregistrer, car le Kasaï central figure parmi les provinces qui vont bénéficier du financement de la Banque mondiale par le biais du PADMPME, pour le développement du secteur des MPMEA.
Pour sa part, le DG de l’ARSP, Mr KALEJ NKAND, a présenté aux opérateurs économiques la quintessence de la loi N° 17/001 du 28 février 2017 relative à la sous-traitance, son bien-fondé, ainsi que la nécessité absolue de son application par tous.
Cette loi, a-t-il indiqué, est un atout considérable pour les entreprises congolaises, opérant jusque là dans l’informel et sans réelle perspective d’avenir, de s’approprier le soutien intensif aux PMEs grâce aux piliers définis dans le Programme National de développement de l’entrepreneuriat au Congo.
C’est ici que l’ANADEC intervient pour apporter les différents mécanismes d’encadrement, de formation et de renforcement des capacités, afin de promouvoir l’esprit d’entreprise, avec une orientation vers la recherche et l’innovation, pour nos PMEs deviennent plus productives et plus compétitives, tant sur les marchés intérieur qu’exterieurs.
Comme le Ministre d’État l’a si bien évoqué dans son propos, le Ministère de l’entrepreneuriat ne ménagera aucun effort pour soutenir la promotion et le développement des PMEs congolaises.

Il sied de souligner que le succès et la réussite de cette grande mission exigent impérativement l’engagement de tous au respect de la loi et aux différentes règles de son application effective et judicieuse.

Oscar BISIMWA

Read Previous

RDC: le peuple Mbuti au cœur de la gestion de la faune sauvage

Read Next

RDC: l’extraction du méthane du lac Kivu toujours au point mort

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *