Province

Ituri : 13 morts dans l’incursion des présumés miliciens CODECO à Djugu

Selon des sources locales, c’est dans la mi-journée de jeudi que des hommes armés identifiés aux éléments de CODECO ont fait une incursion simultanée dans les localités de Sakoko et Samangoli, deux entités situées non loin de la cité minière de Lisey, à une cinquantaine de Kilomètres au Nord-Ouest de Bunia.

L’objectif de ces malfrats était de venger la mort de deux des leurs, tués dans la nuit de mercredi 22 avril par des jeunes du milieu, ajoutent ces sources.

Par ailleurs, ces sources affirment que sept personnes, dont trois enfants et quatre adultes, ont été tuées par balles et à la machette.

Le porte-parole de l’armée en Ituri, le lieutenant Jules Ngongo, qui confirme la mort des civils lors de ces attaques, explique que ces personnes sont tombées lors que les forces loyalistes en provenance de Lisey  intervenaient pour pourchasser l’ennemi.

Le lieutenant Jules Ngongo avance néanmoins un bilan de six assaillants neutralisés après échange de tirs.

Pour l’instant, ajoute-t-il, les FARDC contrôlent la situation.

La région minière de Lisey est confrontée depuis ces derniers jours à plusieurs cas d’insécurité, suite à la présence d’hommes en armes qui s’attaquent aux civiles et aux forces loyalistes.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer