Uncategorized

Ituri : 10 morts dans une attaque des présumés ADF à Vukaka


En rouge, le territoire d’Irumu dans la province de l’Ituri où les miliciens FRPI sont regroupés depuis début août 2019 en vue de leur désarmement.

Au moins dix personnes ont été tuées samedi 20 juin 2020 par des présumés rebelles ougandais des ADF à Vukaka dans la chefferie de Banyali-Tchabi au sud d’Irumu dans la province de l’Ituri. Le président de la communauté de Banyali-Tchabi, Richard Balengiliao, qui présente ce bilan indique que certaines victimes ont été tuées à la machette, et d’autres ont été fusillées.

Des notables de la région racontent que c’est aux environs de 10 heures, heure locale, que ces rebelles ont investi ce village où ils n’ont pas trouvé de résistance des forces de l’ordre, affirment des notables de la région.

A leur entrée, ils ont tiré plusieurs coups de balles avant de s’attaquer aux habitants de ce coin.

Dans cette panique, certains habitants, principalement du groupement Bwakadi ont fui en brousse pendant que d’autres ont pris la direction de Tchabi, chef-lieu de la chefferie ou de Boga, une autre entité voisine.

Selon les témoignages des rescapés, ces rebelles ont emporté plusieurs biens de valeur. Ils citent notamment des poules, des chèvres ainsi que des biens de ménages.

Jusqu’à dimanche avant-midi, la situation était encore confuse. Des détonations d’armes se faisaient encore entendre, rapportent des sources dans la région.

Le Porte-parole des Forces armées de la RDC (FARDC) en Ituri, le Lieutenant Jules Ngongo, dit ne pas disposer pour l’instant de bilan officiel de cette incursion.

Il précise cependant que les forces loyalistes sont à la poursuite de ces rebelles.

Par CR/RO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer