Non classé

Haut-Lomami: une motion de défiance contre le gouverneur Mbuyu

Une motion de censure a été déposée, vendredi 28 avril 2017, contre le gouverneur du Haut-Lomami (sud-est de RD Congo), Célestin Mbuyu.

Selon certaines sources de l’Assemblée provinciale du Haut-Lomami, les députés accusent ce gouverneur de mauvaise gestion et de laxisme dans la conduite des affaires publiques.

Les mêmes sources indiquent que cette motion a été jugée recevable après avoir récolté un tiers de signatures des députés provinciaux.

Mais le questeur de l’Assemblée provinciale du Haut-Lomami indique que les raisons de cette motion seront connues à la plénière de la semaine prochaine.

Cette motion a déjà été transmise à l’exécutif provincial du Haut-Lomami qui n’a que 48 heures pour apporter ses éléments de réponse.

Radio Okapi a tenté en vain de joindre le gouverneur Célestin Mbuyu pour avoir sa réaction sur cette motion.

Avant l’annonce cette motion, vendredi dernier, le ministre provincial de l’Intérieur du Haut-Lomami, Venance Mutombo, a été invité devant

l’Assemblée provinciale pour fournir des explications sur le dernier accident ferroviaire qui a couté la vie à quatorze passagers.

Cet accident est survenu, dimanche 16 avril, à 80 km de Kamina sur l’axe Kamina-Kabongo (Haut-Lomami).

Des notables enfoncent le clou

Des notables du Haut-Lomami vivant à Lubumbashi estiment que leur province n’est pas bien gérée et demandent aux députés provinciaux de ne pas céder aux pressions extérieures notamment de Kinshasa.

«Nous ne sommes pas contre la personne de Mr Mbuyu Célestin, mais nous sommes contre les actes qu’il pose sur terrain. Il est là, c’est pour amorcer les actions de développement. Mais depuis qu’il est là, rien n’est encore fait. Au contraire, on apprend qu’il y a ceci, qu’il y a cela… », s’est plaint l’un des notables du Haut-Lomami, Ngoy Kitwa Muleme.

Il a par ailleurs cherché à savoir les raisons qui ont poussé le gouverneur Célestin Mbuyu à suspendre son ministre du Budget.

RO/CR

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer