Informations, Communication et Relations Presses

Guerre en Ukraine, en direct : la France va fermer son espace aérien aux Russes, Kiev confirme des pourparlers avec Moscou à la frontière ukraino-biélorusse

Défilé de blindés à Kiev, à l'occasion des célébrations du jour de l'indépendance, 24 août 2021.

D’autres États, comme l’Allemagne et le Royaume-Uni, ont d’ores et déjà fermé leur espace aérien aux avions russes. Alors que les pays occidentaux ont durci les sanctions financières contre la Russie, Vladimir Poutine a ordonné la mise en alerte de la « force de dissuasion » nucléaire.

Air France suspend « la desserte et le survol de la Russie » jusqu’à nouvel ordre

Air France a annoncé, dimanche 27 février 2022, suspendre temporairement « la desserte et le survol de la Russie » et n’assurera plus ses liaisons vers Moscou et Saint-Pétersbourg jusqu’à nouvel ordre « compte tenu de la situation dans la région », a fait savoir un porte-parole.

En conséquence, la compagnie aérienne suspend également ses vols de et vers la Chine, la Corée et le Japon, « le temps d’étudier les options de plan de vol permettant d’éviter l’espace aérien russe ».15:15.

Washington annonce envoyer près de 48 millions d’euros d’aide humanitaire à l’Ukraine

Les Etats-Unis vont envoyer 54 millions de dollars (soit près de 48 millions d’euros) d’aide humanitaire supplémentaire à l’Ukraine, a annoncé dimanche le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken.

Washington est l’un des plus importants donateurs d’aide d’humanitaire à l’Ukraine, avec « près de 405 millions de dollars aux communautés vulnérables depuis que la Russie a envahi l’Ukraine il y a 8 ans », selon Antony Blinken, faisant référence à l’annexion de la Crimée par Moscou en 2014.

« Cette dernière tranche en date d’aide humanitaire va circuler à travers des organisations humanitaires indépendantes qui délivreront une aide basée sur les besoins avec impartialité, humanité, neutralité et indépendance », a affirmé le secrétaire d’Etat, comprenant « nourriture, eau potable, refuge, soins d’urgence, lutte contre le froid, et protection ».15:05.

L’Algérie prête à fournir plus de gaz à l’UE « en cas de difficultés »

Le géant public algérien des hydrocarbures, Sonatrach, est prêt à fournir davantage de gaz à l’Europe, en cas de baisse des exportations russes avec la crise ukrainienne, en l’acheminant notamment via le gazoduc Transmed, qui relie l’Algérie à l’Italie, a déclaré son patron dimanche. Sonatrach est « disposé à soutenir ses partenaires de long terme en cas de situations difficiles », a déclaré son PDG, Toufik Hakkar, au quotidien Liberté.

Des apports supplémentaires en gaz naturel ou gaz naturel liquéfié (GNL) restent néanmoins tributaires de la « disponibilité de volumes excédentaires, après satisfaction de la demande du marché national » et des « engagements contractuels » envers les partenaires étrangers, a-t-il ajouté.

Une réunion extraordinaire du conseil des ministres européens chargés de l’énergie doit se tenir lundi à Bruxelles, alors que plusieurs pays européens dépendent fortement de la Russie pour leurs importations de gaz.
14:56

Des pourparlers vont avoir lieu entre l’Ukraine et la Russie à la frontière ukraino-biélorusse

La présidence de l’Ukraine a fait savoir dimanche qu’elle avait accepté de participer à des pourparlers avec la Russie. Ils se dérouleront à la frontière avec la Biélorussie, « dans la région de la rivière Pripiat », près de Tchernobyl.

Plus tôt, Vladimir Poutine avait tenté d’imposer la tenue de ces échanges dans la ville biélorusse de Gomel. Cette proposition avait été refusée par l’Ukraine, parce que Moscou a lancé une partie de son invasion de l’Ukraine depuis cette région proche de Kiev.

Le président biélorusse « a pris la responsabilité de veiller à ce que tous les avions, hélicoptères et missiles stationnés sur le territoire biélorusse restent au sol pendant les déplacements, les entretiens et le retour de la délégation ukrainienne », a fait savoir la présidence ukrainienne.14:49.

Le point sur les espaces aériens fermés aux avions russes depuis l’invasion de l’Ukraine

Depuis le début du conflit en Ukraine, vingt et un pays européens ont fermé leur espace aérien aux avions russes, dont la France.

Carte des Etats ayant fermé leurs espaces aériens aux avions enregistrés en Russie, ou totalement, actualisée le 27 février 2022 à 15 heures.
Carte des Etats ayant fermé leurs espaces aériens aux avions enregistrés en Russie, ou totalement, actualisée le 27 février 2022 à 15 heures. INFOGRAPHIE / LE MONDE

14:47.

Vitali Klitschko, maire de Kiev et ancien champion poids lourd, à droite, et son frère Wladimir Klitschko, ancien boxeur professionnel ukrainien, à l’hôtel de ville de Kiev, en Ukraine, dimanche 27 février 2022.
Vitali Klitschko, maire de Kiev et ancien champion poids lourd, à droite, et son frère Wladimir Klitschko, ancien boxeur professionnel ukrainien, à l’hôtel de ville de Kiev, en Ukraine, dimanche 27 février 2022. EFREM LUKATSKY / AP

14:43 URGENT.

L’Ukraine confirme des pourparlers avec Moscou à la frontière ukraino-biélorusse

Outbrain14:42 L’ESSENTIEL

Le point sur la situation en Ukraine à 14 h 30

  • La capitale, Kiev, a été placée sous couvre-feu jusqu’à lundi matin. Son maire, Vitali Klitschko, a fait savoir dimanche qu’il n’y avait pas de troupes russes dans sa ville, mais que les forces de l’ordre « continuent de repérer et neutraliser des saboteurs ».
  • Les forces ukrainiennes ont repris le contrôle de Kharkiv, deuxième ville du pays, à la frontière russe, a déclaré le gouverneur local, Oleg Sinegoubov, ajoutant qu’une « élimination des ennemis dans la ville » était en cours.
  • Vladimir Poutine ordonne la mise en alerte de la « force de dissuasion » nucléaire russe. M. Poutine a justifié sa décision par le fait que, selon lui, les principales puissances de l’OTAN avaient fait des « déclarations agressives ».
  • Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a saisi la Cour internationale de justice à La Haye contre la Russie.
  • De l’Allemagne à la Suède en passant par la Belgique, la Pologne, la France ou l’Estonie, les pays européens ont chacun leur tour annoncé dimanche la fermeture de leur espace aérien aux avions russes. Nombreux sont également les pays qui annoncent l’envoi d’équipements militaires et d’aide humanitaire à destination de l’Ukraine.

14.30

L’Elysée publie une déclaration conjointe sur de nouvelles restrictions économiques contre la Russie.

Dimanche midi, l’Elysée a publié une déclaration conjointe avec la Commission européenne, l’Allemagne, l’Italie, le Royaume-Uni, le Canada, les États-Unis et le Japon, listant de nouvelles restrictions économiques contre la Russie.

Y figurent notamment :

  • l’exclusion annoncée de certaines banques russes du système de messagerie bancaire Swift ;
  • des mesures « qui empêcheront la Banque centrale russe de déployer ses réserves internationales d’une manière susceptible d’amoindrir l’effet [des] sanctions » ;
  • des mesures « visant à limiter la vente de citoyenneté, au moyen des fameux “passeports dorés”, qui permettent aux Russes fortunés liés au gouvernement russe de devenir citoyens de nos pays et d’accéder à nos systèmes financiers » ;
  • la mise en place d’une « task force transatlantique qui garantira la mise en œuvre effective [des] sanctions financières en inventoriant et en gelant les avoirs des personnes et des entreprises sanctionnées présentes sur nos territoires ».

14:19 URGENT

Vladimir Poutine ordonne la mise en alerte de la « force de dissuasion » nucléaire russe

Le président russe a ordonné dimanche au ministre de la défense russe et au chef d’état-major de l’armée de placer les forces de dissuasion nucléaire dans un « régime spécial de service de combat ».

Lors d’une réunion avec ses principaux responsables, M. Poutine a justifié sa décision surtout par le fait que, selon lui, les principales puissances de l’OTAN avaient fait des « déclarations agressives ».

Le président russe, Vladimir Poutine, entre dans une salle pour présider une réunion du conseil de sécurité à Moscou, Russie, vendredi 25 février 2022.
Le président russe, Vladimir Poutine, entre dans une salle pour présider une réunion du conseil de sécurité à Moscou, Russie, vendredi 25 février 2022. 

14:15

Le Japon va participer à l’exclusion de banques russes du réseau financier Swift

Le Japon va exclure certaines banques russes de la plateforme Swift, rouage essentiel de la finance mondiale, a annoncé son premier ministre, Fumio Kishida.

Les pays occidentaux ont annoncé des mesures « pour isoler la Russie du système financier international et de l’économie mondiale, notamment l’exclusion de certaines banques russes de Swift » et « ont demandé au Japon de participer » , ce à quoi le Japon a répondu favirablement, a précisé le premier ministre.

La plateforme Swift permet aux banques de communiquer rapidement et en toute sécurité au sujet de transactions. Exclure, au moins en partie, la Russie de ce système affecterait ses échanges commerciaux avec la majeure partie du monde.


En collaboration avec ses partenaires du G7, le gouvernement de M. Kishida a déjà annoncé une série de sanctions contre Moscou, qui visent notamment les établissements financiers et les exportations vers la Russie de semi-conducteurs. Le premier ministre a par ailleurs précisé que le Japon chercherait à identifier et à geler les avoirs appartenant au président Vladimir Poutine et à d’autres hauts responsables russes.


Le Japon, allié clé des États-Unis, entretient des relations complexes avec la Russie. Il n’a pas signé avec Moscou de traité de paix après la Seconde Guerre mondiale en raison d’un différend sur quatre petites îles de l’archipel des Kouriles, voisines de Hokkaido (nord du Japon). Ces îles avaient été prises par l’armée soviétique dans les derniers jours du conflit et n’ont jamais été restituées depuis à Tokyo, qui les appelle les « Territoires du Nord ».14:05

Kiev continue de résister aux attaques russes

Des membres des forces ukrainiennes dans un bus de transport public, dans le centre de Kiev, le 27 février 2022.
Des membres des forces ukrainiennes dans un bus de transport public, dans le centre de Kiev, le 27 février 2022. 

Le maire de Kiev et ancien champion du monde de boxe Vitali Klitschko a déclaré dimanche qu’il n’y avait pas de troupes russes dans la capitale ukrainienne. « Nos militaires, nos forces de l’ordre et notre défense territoriale continuent de repérer et neutraliser des saboteurs », a-t-il déclaré sur la messagerie Telegram.

Depuis le début de l’offensive militaire russe, jeudi matin, 31 personnes dont neuf civils ont été tuées, a ajouté le maire de la capitale ukrainienne ; 106 autres ont été blessées, dont 47 civils.14:00 

Un millier de Français bloqués en Ukraine, leur évacuation pour l’instant « impossible »

L’évacuation du millier de Français encore sur place est pour le moment « impossible »a fait savoir au Monde le chef du Centre de crise à Paris, Stéphane Romatet.

Les consignes que donne Paris aux Français présents en Ukraine sont claires : rester à l’abri, ne pas tenter de prendre la route. « Entreprendre un tel périple serait très difficile, explique M. Romatet. Le réseau routier est saturé, il y a une pénurie d’essence, et un temps d’attente excessif qui rend le trajet trop périlleux ». La France prévoit de mettre sur pied un « point de regroupement » à Kiev en vue d’une évacuation dès que les conditions le permettront.

Pour les Français qui prennent la route malgré tout, Paris a mis en place un « dispositif d’accueil » aux postes-frontières à l’ouest de l’Ukraine. Ces équipes leur délivrent des conseils, des informations et une aide administrative – en cas de passeport périmé ou documents non valides. « Nous les informons et les guidons pour leur retour en France », explique M. Romatet. Ces dispositifs sont déjà présents à la frontière polonaise et roumaine. D’autres seront déployés en Hongrie, Slovaquie et Moldavie.

Pour aller plus loin, lire notre article :Lire aussi : Guerre en Ukraine : la France envoie de l’aide humanitaire mais ne peut pas évacuer ses ressortissants pour le moment13:51 L’ESSENTIEL

La France va fermer son espace aérien aux avions et compagnies aériennes russes

Après l’Italie, la Belgique, les pays baltes, la Pologne, la République tchèque, la Bulgarie, l’Allemagne, le Danemark, la Finlande et Royaume-Uni, la France a annoncé fermer son espace aérien à toutes les compagnies russes.

La décision sera mise en place « à compter de ce soir », a fait savoir le ministre délégué chargé des transports, Jean-Baptiste Djebbari sur Twitter« Face à l’invasion russe de l’Ukraine, l’unité de l’Europe est totale », a-t-il ajouté.

Ce midi, le ministère des transports disait encore d’étudier la question, en appelant « à une coordination européenne rapide sur le sujet ».13:39 

La France envoie de l’aide humanitaire en Ukraine

La France a commencé à envoyer de l’aide humanitaire vers l’Ukraine. Un premier convoi est parti dès le début de l’offensive russe, le 24 février, a annoncé au Monde, le chef du centre de crise à Paris, Stéphane Romatet. Il s’agit de 40 tonnes d’équipements pour accueillir les déplacés (abris, sanisettes, structures d’hygiène…). Le convoi, en cours d’acheminement, est actuellement en Allemagne.

Un deuxième est en cours de préparation, qui transportera une aide médicale d’urgence pour soigner environ 500 blessés graves. Il partira « dès que la logistique sera prête », précise M. Romatet.

Un troisième convoi humanitaire français est acheminé en Moldavie, à la demande des autorités moldaves, confrontées à l’afflux de réfugiés ukrainiens. Il emporte 30 à 40 tonnes d’équipements pour des abris d’urgence.

L’acheminement de l’aide humanitaire s’annonce toutefois difficile. « Les Ukrainiens sont très demandeurs, mais on étudie comment réussir à livrer physiquement la marchandise », précise M. Romatet. Les camions civils, qui transportent les équipements, ne sont pas autorisés à pénétrer en Ukraine, devenue une zone de guerre. Ils s’arrêteront à la frontière, où des relais ukrainiens doivent les récupérer, mais la situation, très instable, les empêche pour l’heure de se déplacer.

Plus d’informations sur le sujet ici :Lire aussi : Guerre en Ukraine : la France envoie de l’aide humanitaire mais ne peut pas évacuer ses ressortissants pour le moment13:33 SUR LE TERRAIN

« Moi aussi, j’ai peur aujourd’hui »

Notre correspondant à Moscou, Benoît Vitkine, a recueilli le témoignage dimanche de personnes venues rendre hommage à Boris Nemtsov, l’opposant assassiné il y a sept ans, jour pour jour, dans la capitale russe.

Boris Nemtsov, vice-premier ministre à l’époque du président Boris Eltsine, jouait un rôle important dans l’opposition à Vladimir Poutine. Il a été abattu de quatre balles tirées à bout portant sur un pont à deux pas du Kremlin, le 27 février 2015.

En juillet 2017, cinq hommes originaires des républiques de Tchétchénie et d’Ingouchie, dans le Caucase russe, ont été condamnés pour ce meurtre à des peines allant de onze à vingt ans de prison. La famille de Boris Nemtsov a toutefois dénoncé un « fiasco total » de la justice russe, qui n’a pas identifié le véritable commanditaire.13:30

Le pape demande « que les armes se taisent » en Ukraine

Le Pape François s’en va à la fin de la prière de midi de l’Angelus sur la place Saint-Pierre au Vatican, dimanche 27 février 2022.
Le Pape François s’en va à la fin de la prière de midi de l’Angelus sur la place Saint-Pierre au Vatican, dimanche 27 février 2022. 

Le pape François a demandé dimanche « que les armes se taisent » en Ukraine, affirmant avoir « le coeur meurtri par ce qui se passe » dans ce pays envahi par la Russie. « Dieu est avec ceux qui recherchent la paix, pas avec ceux qui recourent à la violence » a-t-il lancé lors de sa traditionnelle prière en public de l’Angélus place Saint-Pierre.

Le pape a par ailleurs demandé l’ouverture « urgente » de « couloirs humanitaires » pour les réfugiés ukrainiens. « Je pense aux personnes âgées, à tous ceux qui en ce moment cherchent un refuge, aux mamans en fuite avec leurs enfants. Ce sont des frères et soeurs pour lesquels il est urgent d’ouvrir des couloirs humanitaires et qu’il faut accueillir », a-t-il ajouté.13:23

« La nuit a été dure », a déclaré le président ukrainien dans une vidéo

Vladimir Poutine accuse l’Ukraine de ne pas « saisir l’opportunité » de pourparlers

Le président russe, Vladimir Poutine, a accusé l’Ukraine de ne pas « saisir l’opportunité » de pourparlers qu’il veut imposer en Biélorussie, pays d’où la Russie a lancé une partie de son invasion de l’Ukraine.

« La délégation russe se trouve dans la ville biélorusse de Gomel et est prête à négocier avec les représentants de Kiev ; ceux-ci, faisant preuve d’incohérence, n’ont pas saisi cette opportunité jusqu’à présent », a déclaré M. Poutine lors d’un appel téléphonique avec le premier ministre israélien, Naftali Bennett, selon un communiqué du Kremlin.13:15 SUR LE TERRAIN

En Russie, une partie de la population craint les futures sanctions sur le système bancaire

Benoît Vitkine, notre correspondant à Moscou, relève la présence de file d’attente devant certains distributeurs russes« Un effet psychologique des sanctions à venir » analyse-t-il.

Samedi soir, la Commission européenne, la France, l’Allemagne, l’Italie, le Royaume-Uni, le Canada et les États-Unis ont annoncé des mesures économiques d’une sévérité qui connaissent peu de précédents. Une sélection de banques russes sera privée d’accès à Swift – qui facilite les transferts de fonds internationaux – et, surtout, les avoirs de la banque centrale russe vont être gelés, ce qui va provoquer un séisme économique dans le pays. SUR LE TERRAIN

Un soldat ukrainien devant un véhicule blindé à l’extérieur de Kharkiv, en Ukraine, le 26 février 2022.
Un soldat ukrainien devant un véhicule blindé à l’extérieur de Kharkiv, en Ukraine, le 26 février 2022. 

13:13 VOS QUESTIONS

Quelle est la part de son PIB consacrée par la Russie à la defense ?

Didon

Bonjour Didon,

La Russie a consacré 4,3 % de son produit intérieur brut à son armée, soit un budget de 61,7 milliards de dollars (54,7 milliards d’euros) en 2020, selon les données de la Banque mondiale.13:10

Les forces ukrainiennes contrôlent Kharkiv, selon le gouverneur régional

La deuxième ville d’Ukraine, Kharkiv, est sous le contrôle des forces ukrainiennes, a déclaré dimanche le gouverneur régional Oleh Sinehoubov, quelques heures après avoir annoncé une percée de l’armée russe et des combats de rue.

« Nous contrôlons totalement Kharkiv ! Les forces armées, la police et les forces de défense sont à l’œuvre, et le nettoyage de la ville » est en cours, a déclaré Oleh Sinehoubov sur la messagerie Telegram.12:57

Moscou brandit la menace de condamnations pour haute trahison

Le parquet général de Russie a avertit samedi que « toute forme de soutien » accordé à un Etat ou une organisation qui « menacent la sécurité de la Russie » sera passible de la haute trahison, crime qui fait encourir jusqu’à vingt ans de prison. Comme le commente notre correspondant à Moscou, Benoît Vitkine, qui a relayé cette information« la marge d’interprétation est grande »…12:57 URGENT

Selon le gouvernement ukrainien, l’armée nationale a repris le contrôle de la ville de Kharkiv et « élimine » les troupes russes

12:54

Les habitants proposent des trajets gratuits dans toute la Pologne pour les réfugiés d’Ukraine, à Korzcowa, Pologne, le 27 février 2022.
Les habitants proposent des trajets gratuits dans toute la Pologne pour les réfugiés d’Ukraine, à Korzcowa, Pologne, le 27 février 2022. 

12:50

L’Italie annonce le versement immédiat de 110 millions d’euros à l’Ukraine

L’Italie a versé 110 millions d’euros d’aide au gouvernement ukrainien, a annoncé sur Twitter le ministre des affaires étrangères italien ,Luigi Di Maio.

« J’ai communiqué à mon collègue Dmytro Kuleba que je viens de signer une résolution qui dispose le versement immédiat [de cette aide qui est le] signe concret de solidarité et de soutien de l’Italie à un peuple avec lequel nous entretenons un rapport fraternel », a précisé le ministre.12:46

Israël va envoyer de l’aide humanitaire en Ukraine

« Dans les deux jours qui viennent, un avion va atterrir en Ukraine avec 100 tonnes de matériel humanitaire pour les civils se trouvant dans les zones de combat et pour ceux qui tentent d’en sortir », a déclaré le premier ministre israélien, Naftali Bennett, dimanche, devant le conseil des ministres hebdomadaire à Jérusalem, selon un communiqué de son bureau.

Il s’agit de « purificateurs d’eau, de matériel médical, de médicaments, de tentes, de couvertures et sacs de couchage et d’autres aides pouvant soutenir les civils se trouvant hors de chez eux, dans le froid », a précisé le communiqué. Ces dons font suite à la promesse, vendredi, faite par M. Bennett de fournir « toute aide humanitaire nécessaire » à l’Ukraine, lors d’une conversation téléphonique avec son président, Volodymyr Zelensky.

L’envoi d’une aide militaire n’est, lui, pas à l’ordre du jour. Si le chef de la diplomatie israélienne, Yaïr Lapid, avait dénoncé jeudi l’invasion russe de l’Ukraine comme une « grave violation de l’ordre mondial », il avait également souligné les « liens anciens et profonds » unissant son pays à la Russie et à l’Ukraine, principaux viviers de l’alya, l’émigration juive en Israël.

Outbrain12:41

Un volontaire emballe des produits de première nécessité sous un panneau indiquant « Nous collectons de l’argent pour le gaz » dans le cadre d’une campagne de collecte pour soutenir les citoyens en Ukraine, devant le magasin Ukramarket à Madrid, le 27 février 2022.
Un volontaire emballe des produits de première nécessité sous un panneau indiquant « Nous collectons de l’argent pour le gaz » dans le cadre d’une campagne de collecte pour soutenir les citoyens en Ukraine, devant le magasin Ukramarket à Madrid, le 27 février 2022. 

12:3

L’Italie ferme son espace aérien à la Russie, la France diffère pour l’heure sa décision

Après la Belgique, les pays baltes, la Pologne, la République tchèque, la Bulgarie, l’Allemagne, le Danemark, la Finlande et Royaume-Uni, l’Italie a annoncé fermer son espace aérien à toutes les compagnies russes.

Pour sa part, la France continue pour l’heure d’étudier « le principe de fermer son espace aérien », a déclaré dimanche le ministère des Transports. Le ministre français chargé des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, appelle « à une coordination européenne rapide sur le sujet », alors que des discussions sont en cours entre les pays de l’UE, a-t-on précisé de même source.12:29 VOS QUESTIONS

Bonjour, la France va t elle ouvrir ses frontières pour accueillir les réfugiés?

monique

Bonjour Monique,

La France « prendra sa part » dans l’accueil des réfugiés ukrainiens, a annoncé Emmanuel Macron vendredi, relayé par les maires de métropoles et de collectivités. L’annonce a été saluée par les associations d’aide aux migrants.Lire aussi : Sur l’accueil de réfugiés ukrainiens, la France solidaire mais dans l’attente

Environ 368 000 réfugiés ont fui les combats en Ukraine depuis le déclenchement de l’invasion russe, jeudi, pour les pays voisins et leur nombre « continue à augmenter », ont annoncé dimanche les Nations unies. Ce nombre « est fondé sur les données mises à disposition par les autorités nationales », a souligné le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR) dans un tweet.

Un très grand nombre d’entre eux arrivent en Pologne, où les autorités en comptaient quelque 156 000 depuis jeudi.12:15 URGENT

L’Ukraine saisit la Cour internationale de Justice contre la Russie

L’Ukraine a saisi la Cour internationale de justice à La Haye contre la Russie, a annoncé dimanche le président ukrainien. « Nous demandons une décision urgente ordonnant à la Russie de cesser son activité militaire, et nous attendons que les audiences débutent la semaine prochaine », a écrit Volodymyr Zelensky sur Twitter, ajoutant que « la Russie doit être tenue pour responsable de la manipulation de la notion de génocide [qu’elle a effectué] pour justifier [l’invasion] ».

Jeudi, le président russe Vladimir Poutine avait dénoncé un « génocide » , selon lui orchestré par l’Ukraine dans le Donbass (est du pays), notamment contre les séparatistes pro-russes.

Outbrain12:08

Bonjour, je crois que les peuples russes et ukrainiens sont à majorité orthodoxes, non ? Les patriarches chefs des églises orthodoxes ont ils communiqué, appelé à la paix ?

Melen

Bonjour Melen,

Le patriarche orthodoxe russe Kirill Ier, chef de la puissante Eglise orthodoxe russe depuis 2009, a qualifié dimanche les opposants à Moscou en Ukraine de « forces du mal » qui veulent briser l’unité historique entre les deux pays, au quatrième jour de l’invasion du pays par la Russie.

« Que Dieu nous préserve de ce que la situation politique actuelle en Ukraine, pays frère qui nous est proche, soit utilisée de manière à ce que les forces du mal l’emportent », a déclaré Kirill Ier lors de son sermon dominical, apportant donc son soutien à l’invasion russe de l’Ukraine. Selon lui, les « forces du mal » sont ceux qui « combattent l’unité » de l’Eglise orthodoxe russe avec les pays issus de la Rous, un Etat médiéval qui est considéré comme l’ancêtre de la Russie, de l’Ukraine et de la Biélorussie.

Or, l’Ukraine a depuis 2014 quitté la sphère d’influence russe pour se rapprocher de l’UE et de l’OTAN. Elle s’était dotée en 2019 d’une Eglise orthodoxe indépendante du patriarcat de Moscou, un schisme historique qui a mis fin à plus de trois cents ans de tutelle religieuse russe et avait provoqué la colère de la Russie et de Kirill Ier.

Le patriarche Kirill est l’un des piliers du système mis en place par Vladimir Poutine. Il n’hésite pas à justifier la répression policière des manifestations d’opposition ou à bénir les armes et les guerres de Moscou à l’étranger. En 2012, il avait exprimé sa fidélité en proclamant que la présidence de M. Poutine est « un miracle de Dieu ».12:06

Plus de 368 000 personnes ont fui l’Ukraine depuis l’invasion russe

Des réfugiés fuyant le conflit en Ukraine montent dans un bus à leur arrivée à Przemysl, en Pologne, dimanche 27 février 2022.
Des réfugiés fuyant le conflit en Ukraine montent dans un bus à leur arrivée à Przemysl, en Pologne, dimanche 27 février 2022. 

Environ 368 000 réfugiés ont fui les combats en Ukraine, depuis l’invasion russe déclenchée jeudi, pour gagner les pays voisins, a fait savoir le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR) des Nations unies dimanche. Un nombre qui s’appuie « sur les données mises à disposition par les autorités nationales » et qui « continue à augmenter », a précisé le HCR dans un tweet.

Un très grand nombre de ces réfugiés arrivent en Pologne, où les autorités en comptaient quelque 156 000 depuis jeudi. Pour la seule journée de samedi, les gardes-frontières ont précisé avoir recensé 77 300 personnes arrivées en Pologne en provenance d’Ukraine. Arrivés en train ou en voiture, parfois même à pied, avec peu de possessions, les réfugiés sont pris en charge soit par des proches venus les chercher soit par le dispositif mis en place par la Pologne.

D’autres pays frontaliers comme la Moldavie, la Hongrie ou encore la Slovaquie et la Roumanie sont aussi un lieu de repli.12:05

Des sacs protègent le bâtiment du bureau du maire pendant un couvre-feu, à Kiev, en Ukraine, le 27 février 2022.
Des sacs protègent le bâtiment du bureau du maire pendant un couvre-feu, à Kiev, en Ukraine, le 27 février 2022. 

11:57

Google suspend la possibilité pour les médias d’État russes de gagner de l’argent sur ses plates-formes

Le géant américain d’Internet a annoncé avoir « suspendu » la possibilité pour les médias financés par l’Etat russe de générer de l’argent sur l’ensemble de ses plates-formes. « Nous surveillons activement les nouveaux développements et nous prendrons d’autres mesures si nécessaire », a déclaré l’un de ses porte-parole dans un communiqué.

Quelques heures plus tôt, YouTube, racheté par Google en octobre 2006, avait déjà annoncé qu’il empêcherait certaines chaînes russes de générer de l’argent grâce aux vidéos diffusées sur sa plate-forme, dont « les chaînes de RT à l’échelle mondiale », a précisé le porte-parole, en faisant référence au média d’information financé par l’Etat russe. Sur YouTube, les chaînes gagnent de l’argent grâce aux publicités qui apparaissent lorsque les utilisateurs regardent leurs vidéos.

Vendredi, Facebook avait déjà annoncé qu’il interdisait aux médias d’Etat russes de diffuser des publicités et de monétiser leur activité sur sa plate-forme.11:46

La République tchèque refuse à son tour d’affronter la Russie lors des matchs qualificatifs pour le Mondial-2022

La République tchèque refusera d’affronter la Russie si les deux équipes devaient se retrouver en barrage qualificatif pour le Mondial-2022, a annoncé dimanche la Fédération tchèque de football.

La Pologne, qui devait affronter les Russes à Moscou le 24 mars en demi-finale de ce barrage, et la Suède, qui aurait pu affronter les Russes après l’autre demi-finale l’opposant à la République tchèque, avaient déjà annoncé samedi une décision similaire, visant à protester contre l’invasion de l’Ukraine.11:44

La France va t-elle fermer son espace aérien à la Russie? Elle ne l’a pas encore fait…

Micelo

Bonjour Micelo,

L’Union européenne pourrait interdire l’ensemble de son espace aérien aux compagnies russes dans le cadre d’un nouveau train de sanctions qui sera discuté dimanche en fin de journée par les ministres des affaires étrangères des Vingt-Sept, a déclaré un responsable européen. Une majorité de pays membres ont déjà pris cette mesure, qui pourrait être entérinée rapidement au niveau communautaire, a-t-il ajouté.11:36

L’Allemagne va augmenter ses dépenses militaires

Le chancelier allemand Olaf Scholz s’exprime lors d’une session extraordinaire du Bundestag, le 27 février 2022 à Berlin.
Le chancelier allemand Olaf Scholz s’exprime lors d’une session extraordinaire du Bundestag, le 27 février 2022 à Berlin. 

Le monde est entré « dans une nouvelle ère » avec l’invasion russe de l’Ukraine, a déclaré dimanche le chancelier allemand, Olaf Scholz, lors d’une séance extraordinaire du Bundestag. En Ukraine, « les gens ne défendent pas seulement leur patrie. Ils se battent pour la liberté et leur démocratie. Pour des valeurs que nous partageons avec eux », a-t-il ajouté.

Pour faire face aux nouveaux défis posés par l’expansionnisme des régimes autoritaires dans le monde, l’Allemagne consacrera désormais chaque année 2 % de son produit intérieur brut (PIB) à la défense, a précisé M. Scholz. Dans les prochaines semaines, l’Allemagne va débloquer une enveloppe exceptionnelle de 100 milliards d’euros pour moderniser ses équpements militaires. L’armée allemande souffre depuis des années d’un sous-équipement.11:34

Des Ukrainiens descendent d’un ferry pour entrer en Roumanie après avoir traversé le Danube au poste frontière d’Isaccea-Orlivka, le 26 février 2022.
Des Ukrainiens descendent d’un ferry pour entrer en Roumanie après avoir traversé le Danube au poste frontière d’Isaccea-Orlivka, le 26 février 2022. 

11:29

La Belgique ferme son espace aérien à toutes les compagnies russes

La Belgique va fermer son espace aérien à « toutes les compagnies russes », emboîtant le pas à de nombreux autres pays européens, a annoncé dimanche le premier ministre, Alexander De Croo. « En Europe, le ciel est ouvert, mais ouvert à ceux qui connectent les peuples, pas à ceux qui commettent des agressions brutales », a-t-il déclaré sur Twitter.

Avec les nombreux pays ayant déjà fermé ou annoncé la fermeture de leur espace aérien (pays baltes, Pologne, République tchèque, Bulgarie, Allemagne, Danemark, Finlande, Royaume-Uni…), le trafic aérien russe se retrouve face à une très vaste zone de non-survol en Europe, ce qui impose d’énormes détours pour les vols vers l’ouest.

Outbrain11:23

Après l’Allemagne, la France et la République tchèque, le Portugal annonce l’envoi de matériel militaire à l’Ukraine

Le Portugal va soutenir l’Ukraine en lui envoyant des équipements militaires, à la demande des autorités de ce pays, a fait savoir le ministère de la défense portugais dans un court communiqué, publié dans la nuit de samedi à dimanche.

Le Portugal va livrer notamment à l’Ukraine « des gilets, des casques, des lunettes de vision nocturne, des grenades, des munitions de différents calibres » ou encore des « fusils automatiques G3 », précise le ministère de la défense.

A l’instar du Portugal, plusieurs autres pays européens comme l’Allemagne, la France ou encore la République tchèque ont également annoncé l’envoi de matériel militaire ces derniers jours. La question de l’acheminement de ces équipements dans le pays pose cependant question.11:15

Le casse-tête du rapatriement de milliers d’étudiants arabes en Ukraine

Plus de 10 000 étudiants arabes se sont retrouvés pris au piège du conflit en Ukraine, et leur rapatriement est un casse-tête pour leurs gouvernements. Les Marocains forment le principal contingent d’étudiants arabes avec les Egyptiens en Ukraine, prisée pour les études de médecine et d’ingénierie.

Vendredi, des familles inquiètes se sont rassemblées à Rabat, au Maroc, devant le ministère des Affaires étrangères. Au moins 12 000 Marocains dont 8 000 étudiants y résident habituellement. Selon les Affaires étrangères, 3 000 sont rentrés récemment, notamment grâce à des vols spéciaux.

Pour les 700 à 750 étudiants libanais bloqués en Ukraine contre 1 300 présents avant l’invasion russe, la situation est plus critique. Les autorités du Liban ont dit préparer une évacuation de leurs ressortissants en Ukraine ou réfugiés en Pologne et Roumanie par voie aérienne, mais cela se fera « à une date ultérieure », sans aucune précision supplémentaire, sauf celle de rester « dans des endroits sûrs » en attendant.

Une manifestation d’Ukrainiens vivant au Liban, à Beyrouth, le jeudi 24 février 2022.
Une manifestation d’Ukrainiens vivant au Liban, à Beyrouth, le jeudi 24 février 2022. 

Pour sa part, l’ambassade d’Egypte, pays qui compte 6 000 ressortissants dont plus de la moitié sont des étudiants en majorité inscrits à Kharkiv, a affirmé sur Facebook coordonner l’évacuation de ses ressortissants vers Roumanie et Pologne.

La Tunisie, qui ne dispose pas d’ambassade en Ukraine, va envoyer en Pologne et en Roumanie des avions pour rapatrier ses ressortissants qui souhaitent partir parmi les 1 700 vivant en Ukraine, dont 80 % d’étudiants. Tunis a également pris contact avec l’ONU et la Croix-Rouge internationale pour l’aider à les évacuer par voie terrestre.

De son côté, la Libye a prévu des points de ralliement en Ukraine et des évacuations vers la Slovaquie pour une diaspora estimée à près de 3 000 personnes, selon son ambassade en Ukraine.

L’Algérie, qui compte un millier d’étudiants en Ukraine et est liée à la Russie par des accords militaires, s’est distinguée en n’appelant pas à ses ressortissants à quitter le pays. Mais elle les a exhortés à « une extrême prudence et à ne sortir de chez eux qu’en cas d’urgence ».11:14

Bonjour A-t-on des nouvelles du président ukrainien, dont le compte Twitter semble inactif depuis 11 h ?

Jules

Bonjour Jules,

Dans une vidéo publiée dimanche matin sur Facebook, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a salué la formation d’une « coalition internationale forte » de pays fournissant une aide à l’Ukraine, au quatrième jour de l’invasion de son pays par la Russie.

M. Zelensky a également accusé les forces russes de bombarder des cibles civiles et affirmé que les actions de Moscou portaient « les marques d’un génocide »« C’est du terrorisme. Ils vont bombarder nos villes encore davantage, ils vont tuer nos enfants », a déclaré le chef de l’Etat ukrainien, dans ce court message vidéo. « Le mal est arrivé sur notre sol et doit être éliminé », a-t-il ajouté.

Selon le président ukrainien, la nuit a été dure à Kiev et les troupes russes attaquent toutes les cibles, y compris des ambulances.11:02

Bonjour. Merci pour ce live précieux! Que signifie concrètement la fermeture d’un espace aérien tel que décidé par la Finlande et quid de sa violation?

Cyril

Bonjour Cyril,

Selon l’article premier de la convention de Chicago du 7 décembre 1944, qui régit l’aviation civile : « Les Etats contractants reconnaissent que chaque Etat a la souveraineté complète et exclusive sur l’espace aérien au-dessus de son territoire. » Un avion n’a pas le droit de survoler un Etat sans qu’il le sache.

Avec les nombreux pays ayant déjà fermé ou annoncé la fermeture de leur espace aérien (pays baltes, Pologne, République tchèque, Bulgarie, Allemagne, Danemark, Finlande…), le trafic aérien russe se retrouve face à une très vaste zone de non-survol en Europe, ce qui impose d’énormes détours pour les vols vers l’ouest.

La fermeture de l’espace aérien finlandais risque aussi d’affecter la desserte de l’enclave russe de Kaliningrad, située au bord de la mer Baltique, entre la Pologne et la Lituanie. Moscou a commencé, à son tour, à interdire aux avions provenant de plusieurs pays de traverser son espace aérien.

L’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) a « condamné » vendredi « la violation de l’intégrité territoriale et de l’espace aérien de l’Ukraine » par la Russie après une réunion des trente-six représentants diplomatiques qui siègent à cette instance. Mais si l’OACI a pour mission d’édicter les règles régissant le transport aérien civil, elle n’a aucun pouvoir de sanction.

Outbrain10:51

Le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, participe à une séance d’entraînement avec des membres de l’équipe nationale russe de judo à Sotchi en Russie, le 14 février 2019.
Le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, participe à une séance d’entraînement avec des membres de l’équipe nationale russe de judo à Sotchi en Russie, le 14 février 2019. 

10:45

La Fédération internationale de judo « suspend » le statut de président honoraire de Vladimir Poutine

La Fédération internationale de judo (FIJ) a annoncé dimanche la « suspension » du statut de président honoraire et d’ambassadeur de Vladimir Poutine, « étant donné le conflit actuellement en cours en Ukraine ».

Depuis une dizaine d’années, le président la Fédération de Russie, 69 ans, 8e dan de judo, n’hésite pas à se mettre en scène en judoka, en hockeyeur ou sur des skis, pour construire une image d’homme infaillible qui ne vieillit pas. Le judo, en particulier, et le sambo [art martial créé en URSS dans les années 1930] sont partie intégrante du récit de sa vie et l’ont éloigné, dit-il, de la rue et de l’alcool.

Pour en savoir plus sur le rapport au sport de Poutine, lisez notre entretien avec l’auteur du livre La Sportokratura sous Vladimir Poutine. Une géopolitique du sport russe :Lire aussi : Lukas Aubin : « Sous Poutine, le sport est par essence politique »10:40

Le conflit en Ukraine pourrait durer « plusieurs années », selon la cheffe de la diplomatie britannique

En raison des « forces importantes » de la Russie, le conflit en Ukraine pourrait durer « plusieurs années », a estimé la ministre des affaires étrangères britannique, Liz Truss, sur la chaîne télévisée Sky News dimanche.

Cette dernière a rappelé que « le Royaume-Uni [soutenait] absolument l’Ukraine durant ce très long et difficile conflit », et a salué la détermination des Ukrainiens à défendre « leur souveraineté ».10:32

Les médias russes portent-ils un regard objectif sur la situation en Ukraine ou sont-ils vecteurs d’une propagande pro-russe ?

LIz

Bonjour Liz,

La guerre jusque dans les mots. Pour vous faire une idée plus précise du traitement dans les médias russes de l’invasion de l’Ukraine lancé par Moscou il y a quatre jours, le régulateur des médias russe a ordonné samedi aux médias nationaux de supprimer de leurs contenus toute référence à des civils tués par l’armée russe en Ukraine ainsi que les termes « invasion »« offensive » ou « déclaration de guerre ».

« Nous soulignons que seules les sources officielles russes disposent d’informations actuelles et fiables », a fait savoir Roskomnadzor dans un communiqué, alors qu’officiellement Moscou appelle son intervention en Ukraine une « opération militaire spéciale » destinée au « maintien de la paix ».

Cette mise en demeure a été adressée à une série de médias, la plupart critiques du pouvoir russe, comme le journal Novaïa Gazeta, dont le rédacteur en chef est le prix Nobel de la paix 2021, la chaîne en ligne Dojd ou le site Mediazona, qui sont déjà classés « agents de l’étranger » en Russie.

Et la télévision russe, comme le rapportait notre correspondant à Moscou, Benoît Vitkine, occulte les bombardements sur les villes ukrainiennes et se contente de présenter une « opération militaire spéciale », qui doit s’apparenter à une simple routine.Lire aussi : A la télévision russe, la guerre en Ukraine est invisible

Outbrain10:30

Zelensky salue la formation d’une « coalition internationale forte » pour aider l’Ukraine

Dans sa vidéo publiée dimanche matin sur Facebook, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a salué la formation d’une « coalition internationale forte » de pays fournissant une aide à l’Ukraine, au quatrième jour de l’invasion de son pays par la Russie.

« Nous recevons des armes, des médicaments, de la nourriture, du carburant, de l’argent », s’est félicité M. Zelensky, saluant l’annonce de la livraison de nouvelles armes par l’Allemagne et la Belgique, ainsi que l’accord européen sur l’exclusion des banques russes de la plate-forme Swift, rouage essentiel de la finance mondiale.

M. Zelensky a par ailleurs remercié le président de la Pologne, Andrzej Duda, pour ses efforts en vue d’une intégration de l’Ukraine à l’Union européenne.10:20

Des membres de la défense civile préparent des cocktails Molotov dans une cour à Kiev, Ukraine, dimanche 27 février 2022.
Des membres de la défense civile préparent des cocktails Molotov dans une cour à Kiev, Ukraine, dimanche 27 février 2022. 

10:13

L’Ukraine lance un site, « 200rf », pour identifier les soldats russes tués ou capturés

L’Ukraine lancé un site à destination de la population de la Fédération de Russie afin de les aider à identifier leurs proches capturés ou tués : 200rf.com.

« Si vos proches ou connaissances sont en Ukraine et prennent part à la guerre contre notre peuple, vous pouvez obtenir ici des informations sur leur sort », est-il écrit sur le site.

« Malheureusement, il est difficile d’identifier un grand nombre de ceux qui ont été tués. (…) Vous reconnaîtrez peut-être quelqu’un par des signes indirects. Les informations sont mises à jour en permanence », précise le site, qui dispose aussi d’une chaîne Telegram.

L’armée ukrainienne affirme avoir « éliminé des milliers d’occupants [russes] », et fait part « des centaines sont faits prisonniers », et des « milliers sont blessés ». La Russie, pour sa part, n’a communiqué aucun bilan à ce stade.10:09

Qu’est-ce que vous entendez par exclure les banques russe dans les réseaux Swift ?

?

Bonjour,

Swift (acronyme de Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication) est une société coopérative de droit belge implantée à La Hulpe (Belgique), qui gère l’essentiel des ordres de paiement des transactions internationales.

Le réseau Swift regroupe un peu plus de 11 600 organisations financières et bancaires dans plus de 200 pays. Créé en 1973, il permet d’automatiser l’écriture et l’envoi des ordres de paiement entre les banques du monde entier. Il s’agit donc d’un système de messagerie électronique sécurisée qui permet les transactions bancaires entre les pays.

Couper l’accès des Russes au réseau interbancaire Swift, ce qui est techniquement possible, ralentirait fortement les transactions entre les banques russes et le reste du monde, ce qui aurait un effet d’ampleur sur l’économie de la Russie. Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire l’article de nos journalistes Gary Dagorn et Romain Imbach :Lire aussi : Guerre en Ukraine : peut-on écarter la Russie du réseau interbancaire Swift ?10:01

Un groupe d’hommes ukrainiens, rentrant en Ukraine pour aider à se défendre contre l’invasion russe, au poste-frontière de Medyka, en Pologne, le 27 février 2022.
Un groupe d’hommes ukrainiens, rentrant en Ukraine pour aider à se défendre contre l’invasion russe, au poste-frontière de Medyka, en Pologne, le 27 février 2022. 

09:54

« De votre territoire, c’est nos enfants qu’on tue » : le président ukrainien rappelle à la Biélorussie sa responsabilité dans l’invasion russe

Dans sa vidéo publiée dimanche matin sur Facebook, Volodymyr Zelensky s’est également adressé à la Biélorussie, qui sert de base arrière aux forces russes ayant envahi l’Ukraine jeudi pour attaquer Kiev.

« De votre territoire, c’est nos enfants qu’on tue », a-t-il dit. « Comment allez-vous pouvoir regarder vos enfants dans les yeux, comment allez-vous vous regarder dans les yeux, les uns les autres ? Comment allez-vous regarder vos voisins dans les yeux ? Vos voisins, c’est nous », a-t-il ajouté.09:45

Bonjour, on ne parle pas de l’Inde, quelle est sa position ?

Mathieur

Bonjour Mathieur,

Ménager l’assaillant sans fâcher les défenseurs. C’est le périlleux exercice d’équilibrisme auquel se livre Narendra Modi depuis l’attaque russe en Ukraine. Allié de la Russie, son principal fournisseur d’armes, mais aussi des Etats-Unis et de l’Europe, ses partenaires de l’Indo-Pacifique, le premier ministre indien se refuse à condamner le coup de force de Vladimir Poutine.Lire aussi : L’Inde refuse de condamner l’attaque russe en Ukraine09:34

Le président ukrainien accuse les Russes de tirer sur des habitations

Volodymyr Zelensky a publié dimanche matin une nouvelle video sur Facebook.

Le président ukrainien y explique que la nuit avait été « dure », avec des bombardements russes ayant visé des « quartiers habités, d’infrastructures civiles »«  Il n’y aujourd’hui rien que l’occupant ne considère pas comme une cible légitime », a-t-il ajouté, concluant :

« Ce que les occupants font à Kharkiv, Okhtyrka, Kiev, Odessa et d’autres villes et villages, relève du tribunal international. »

09:25 VOS QUESTIONS

Est ce qu’Air France a suspendu ces vols pour Moscou comme l’a fait Lufthansa ?

Balthazar

Bonjour Balthazar,

Air France a décidé de réduire sa desserte de Moscou depuis Paris-Charles de Gaulle (CDG) de douze à sept vols hebdomadaires, a annoncé jeudi la compagnie aérienne française après l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

« Nous assurerons un vol par jour entre Paris CDG et Moscou et plus aucun équipage Air France ne sera hébergé en Russie », a précisé un porte-parole. Jusqu’ici, Air France exploitait un ou deux vols par jour de Paris à Moscou, pour un total de douze par semaines. « Outre Moscou, Air France dessert Saint-Pétersbourg. A ce stade, le programme sur cette destination est inchangé », a ajouté le porte-parole.

Avec Le Monde

angelo Mobateli

Read Previous

RDC: Abdallah Bilenge, ancien directeur de la RVA, acquitté par la Cour de cassation

Read Next

RDC: le Professeur Bob Bobutaka publie Lumumba Patrice-Emery à travers la philatélie, le journalisme, le marketing, la bibliologie et la legistique

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *