Uncategorized

Global Witness et Plaaff demandent à la RDC de geler les avoirs de Dan Getler

Vue de l’immeuble GECAMINES ex-SOZACOM à Kinshasa.

« Des sanctions, Mines de rien » est le titre du rapport publié mercredi 1er juillet 2020 sur Dan Getler, l’homme d’affaires israélien, par Global Witness et Plaaff, la plateforme de lanceurs d’alertes d’Afrique. Global Witness et Plaaff, recommandent entre autres au gouvernement de la RDC d’adopter des mesures conservatoires contre Gertler et ordonner la saisie et le gel de tous les biens lui appartenant.

Le rapport lui demande aussi de mettre un terme, publier toutes les affaires conclues avec Gertler et de commander un audit indépendant de toutes les sociétés minières publiques, y compris la Gécamines.

Selon ce rapport, Dan Gertler aurait utilisé un réseau international de blanchiment d’argent, déployé de la RDC à l’Europe et Israël, pour échapper aux sanctions américaines. Ce réseau l’a probablement aidé à faire passer des millions à l’étranger et à conserver son accès au secteur minier de la RDC.

La même source ajoute que deux sociétés congolaises, qui pourraient être des sociétés prête-nom contrôlées par Gertler, ont secrètement acquis de nouveaux permis d’exploitation minière dans les mois précédant les élections de 2018. Ces permis ont été accordés par l’entreprise publique minière Gécamines.

D’où, Global Witness demande aux sociétés minières internationales de cesser toute activité commerciale avec Gertler et tout paiement à son ordre. Elles doivent être tenues responsables par les agences gouvernementales compétentes dans le monde entier de toute transaction menée avec Gertler, conclut ce rapport.

Par CR/RO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer