Politique

FCC : les rangs des tenants du désaveu de Raymond Tshibanda et de la cellule de crise s’élargissent

La pièce de la révolution de palais au Front Commun pour le Congo -FCC- n’a point encore livré son dernier mot.

 

En effet, au départ au nombre de 13 partis et regroupements politiques, membres de la Conférence des présidents du FCC, le mouvement de désaveu qui se note au FCC.

 

Dans une déclaration politique parvenue à notre rédaction, le Front National des Fédéralistes du Congo -FO.NA.FEC- cher à Marcel Ilunga Leu annonce son soutien à la décision portant désaveu de la cellule de crise dirigée par Raymond Tshibanda.

FONAFEC dénonce, outre dans sa déclaration, en outre la marginalisation pour des raisons inavouées de son autorité morale, Marcel Ilunga Leu par les…caciques FCC.

 

En guise de perspective, ce parti dit  » réitérer l’appel lancé par la conférence des présidents membres du FCC aux Honorables Députés, Sénateurs, Partis, Regroupements et personnalités marginalisés mais restés fidèles à la vision de Joseph Kabila de se faire identifier et unir leurs forces pour éradiquer les antivaleurs érigés en mode opératoire par ces caciques à la base de la débâcle politique de triste mémoire qu’à connue le FCC ces deux dernières années et promouvoir les valeurs démocratiques au sein de la plateforme « .

 

Il sied de noter que le FONADEC rejoint le bloc NOGEC de Me Constant Mutamba, ANADEC, FUPA, ANC, FCN, PCCO, CF, LFC, PCDC, RCR, URD, ACDRe, MSPS. Et, à en croire des bruits de couloir au palais du peuple, dans les prochains jours des nouveaux partis et ou regroupements ainsi que personnalités politiques pourraient rejoindre ce bloc pendant que jusque-là l’autorité morale du Front Commun pour le Congo reste silencieux face au bloc Tshibanda et ses frondeurs.

 

Danny Ngubaa

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer