Politique

EPSP: Okundji fait resonner le gong, les lauréats exetat 2019 déjà en possession de leurs diplômes d’Etat.

Deux semaines seulement après publication des résultats  de l’examen d’État édition 2019, les diplômes d’Etat sont déjà disponibles selon le ministre intérimaire de l’Epsp Okundji Ndjovu qui a procédé à la remise officielle de ce titre aux lauréats aucours d’une cérémonie, samedi 03 août dans l’enceinte de l’Institut de la Gombe à Kinshasa.
Par cet acte, le ministre Emery Okundji vient ainsi de sonner le glas d’une longue période d’incertitude qui a toujours caractérisé l’après publication des résultats de l’examen d’État où les récipiendaires avaient à attendre sans précision de la date leurs diplômes obtenus au prix des sacrifices.
Prenant la parole devant un parterre d’invités, Emery Okundji s’est dit l’homme le plus heureux pour la circonstance. » Le jour d’aujourd’hui est spécial à cause de la cérémonie inédite de remise officielle officielle des diplômes d’Etat , session 2019. Cette cérémonie intervient un mois et demi après celle 2014. Elle est mémorable car elle nous permet de renouer avec de bonnes habitudes brisées depuis plus des deux décennies et caractérisées par le calvaire des récipiendaires de l’examen d’Etat qui peinent à retirer leurs diplômes d’Etat pour des raisons dites administratives et techniques » a- t- il déclaré.
RETRAIT GRATUIT
Chapeau bas à toutes les autorités du circuit de l’enseignement national qui viennent ainsi de vaincre un des obstacles majeurs à la crédibilité de l’enseignement au Congo.
Conscient d’énormes difficultés financieres qu’eprouvent les diplômés d’État à retirer leurs titres et conformément au vœu du chef de l’État de rendre l’enseignement accessible à tous, le ministre Okundji a notamment souligné que retrait est gratuit » il sied enfin de porter à la connaissance de l’opinion que le retrait de ces diplômes de la session 2019 est gratuit » a  dit le patron de l’Epsp.
 En outre faut il le rappelé, le diplôme d’État a toujours constitué un motif de joie non seulement pour les diplômés mais aussi et surtout pour leurs familles qui entrevoient par cet evenement  , la fin d’une longue période de sacrifices et le début d’un cursus universitaire prometteur.
Patrick LOKONI
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer