Emery Okundji aux Inspecteurs : la nation attend beaucoup de vous pour améliorer la qualité des enseignements dispensés à notre jeunesse

0
39

Par Oscar BISIMWA

Le Ministre a.i de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel Emery Okundji a ouvert ce samedi 9 août 2019 au centre Nganda de Kinshasa, le séminaire atelier d’évaluation des activités de l’inspection scolaire 2018-2019 sous le thème « inspecter autrement, bilan triennal et perspectives ».

En ce début du mois d’août 2019 Emery Okundji s’est dit heureux de constater que les corps des inspecteurs, fidèle à la tradition, organise la Réunion annuelle d’évaluation des activités de l’inspection scolaire 2018/2019. « Il sied d’ores et déjà de mentionner que l’évaluation des activités de l’inspection scolaire 2018-2019 doit en priorité tabler sur les recommandations formulées à l’orée de la rentrée scolaire de l’exercice scolaire que nous venons de boucler. Il ne s’agit plus d’aligner seulement, à la fin du séminaire atelier, les activités inspectorales de routine. Il s’agit plutôt de faire apparaître les résultats obtenus, les difficultés rencontrées et les suggestions techniques constructives appropriées en rapport avec les réalités du terrain en matière de fonctionnement de notre système éducatif », a-t-il insisté.

L’inspection générale étant l’œil et l’oreille du ministère de tutelle, le ministre Emery Okundji a appelé les inspecteurs à s’approprier la stratégie sectorielle et à s’impliquer davantage dans sa mission régalienne de contrôler former et évaluer.
« dans le contexte de l’amélioration de la qualité de l’enseignement national, l’inspecteur à tous les niveaux, est appelé à s’approprier les objectifs de la stratégie de reconstruction et de l’amélioration de l’enseignement primaire secondaire et professionnel, soubassement de la matérialisation du chantier éducation initié par son Excellence Félix-Antoine Tshisekedi, président de la République et chef de l’État ». Le rêve du président de la République, a-t-il dit, est de reconstruire et de bâtir ensemble un Congo nouveau, émergent et développé, rêve qui, naturellement, implique la mobilisation de tous nos enfants, de toute notre jeunesse pour sa matérialisation. « Il vous revient donc, mesdames et messieurs les inspecteurs, au cours de ces assises, de peaufiner des stratégies réalistes, en vue d’améliorer la qualité des enseignements dispensés à notre jeunesse. La nation attend beaucoup de vous pour son relèvement ».

Ces travaux interviennent alors qu’on s’achemine vers la nouvelle année scolaire qui commence le 02 septembre prochain. Qui veut aller loin aménage sa mouture, disent les français.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here