Éboulements des terres à Bukavu : la thérapeutique du Député Olive Mudekereza

0
182

Par Oscar BISIMWA

Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu est de nouveau endeuillé à la suite d’un éboulement de terre au quartier Ndendere, avenue Industrielle sur la Route nationale N°5.

Toujours sensible à la situation de la population de l’ensemble de la province, le Député National Olive Mudekereza Namegabe n’a pas tardé à donner de la voix pour exprimer sa compassion aux victimes directes et indirectes de cet événement macabre.

Outre les condoléances à la population de Bukavu et aux familles éprouvées dans un message parvenu à congoreformes.com , Olive Mudekereza qui se dit « profondément choqué par ce énième drame qui vient encore ajouter le nombre de morts à ceux occasionnés déjà par les naufrages et les incendies à répétition exacerbant la pauvreté de nos concitoyens de la ville de Bukavu en plus de l’insécurité récurrente à laquelle la population fait fasse », appelle à la solidarité nationale envers les victimes.

Pour une solution durable à ce problème devenu récurrent, le pragmatique élu de Walungu fait des propositions thérapeutiques à cette ville aménagée pour 50 à 100.000 habitants, qui, aujourd’hui avec l’exode rural, abrite une population estimée à plus de 1.000.000 d’habitants.

Olive Mudekereza propose l’extension de la ville vers 3 axes dont : 1) axe Mudaka – Birava – Kavumu, 2) axe Nyantende – Mumosho/Nyangezi en territoire de Kabare, 3) Chidaho -Kidodobo – Mugogo en territoire de Walungu.

Ci-dessous l’intégralité de son message de condoléances :

Olive MUDEKEREZA, Député National élu Walungu/Sud-Kivu

Honorable MUDEKEREZA NAMEGABE Olive
Député National
Adresse : Immeuble Immobilia, n°49 Boulevard du 30 juin/Gombe
Tél. +243 99 77 62 268 Email : groupeolive@yahoo.fr

MESSAGE DE CONDOLEANCES A LA POPULATION DE LA VILLE DE BUKAVU VICTIME DE L’EBOULEMENT SURVENU CE 27/08/2019 SUR L’AVENUE INDUSTRIELLE AU QUARTIER NDENDERE DANS LA COMMUNE D’IBANDA.

C’est avec une grande tristesse et amertume que j’apprends encore une fois la triste nouvelle de la mort de nos frères et sœurs de la ville de Bukavu au quartier NDENDERE sur l’avenue Industrielle sur la RN5, mort causée par l’éboulement de terre.

Je suis profondément choqué par ce nième drame qui vient encore ajouter le nombre de morts à ceux occasionnés déjà par les naufrages et les incendies à répétition exacerbant la pauvreté de nos concitoyens de la ville de Bukavu en plus de l’insécurité récurrente à laquelle la population fait fasse.

C’est depuis plusieurs années que nous luttons en vain auprès des autorités pour empêcher les constructions anarchiques et aux endroits non appropriés pour éviter les risques des érosions, éboulements et des incendies dans la ville de Bukavu.

Tout en présentant mes condoléances les plus attristées aux familles frappées par cette tragédie j’appelle :

  • Toutes les personnes de bonne volonté de venir en aide les familles endeuillées.
  • Les autorités Provinciales à diligenter des enquêtes aux services de cadastre et urbanisme afin de dénicher et sanctionner de manière exemplaire les responsables de désordres urbanistiques dus à des morcellements anarchiques jusqu’à la vente même des cimetières profanant les tombes et qui sont à la base de ces tragédies.
  • Actualiser tous les quinze ans les plans urbanistiques de la ville comme partout ailleurs.
  • La ville de Bukavu qui était conçue pour une capacité d’habitant estimée à 50 à 100.000 habitants, aujourd’hui avec l’exode rural, la ville abrite une population estimée à plus de 1.000.000 d’habitants.
    Pour une solution durable, nous prions au Gouverneur dans le cadre des fonds d’investissement des Provinces d’initier un projet d’élargissement de la ville avec l’appui de l’assemblée Provinciale et des élus nationaux et le proposer au Gouvernement central pour l’extension de la ville vers 3 axes dont : 1) axe Mudaka – Birava – Kavumu, 2) axe Nyantende – Mumosho/Nyangezi en territoire de Kabare, 3) Chidaho -Kidodobo – Mugogo en territoire de Walungu.

Que l’Etat implique les entreprises et Etablissements Publics tels que CNSS, OGEFREM, CEEC, OCC, SNEL, REGIDESO, FONER… dans la construction des logements sociaux des maisons-type ONL et HLM et s’engager dans le Partenariat Public Privé (PPP) les promoteurs immobiliers.

Fait à Kinshasa, le 27 Août 2019
Hon. MUDEKEREZA NAMEGABE Olive
Député National élu de Walungu/Sk

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here