Uncategorized

Discours du chef de l’État : le MDVC demande à Tshisekedi et Kabila d’aller jusqu’au bout de leur deal pour que le peuple les sanctionne collectivement en 2023

DECLARATION POLITIQUE DU MDVC EN RAPPORT AVEC LE MESSAGE A LA NATION DU PRESIDENT FELIX TSHISEKEDI LE 23 OCTOBRE 2020.

Le Mouvement d’élites pour la Démocratie et le Vrai Changement, MDVC a suivi, avec attention soutenue, le discours du chef de l’État à la nation et se fait le devoir de fixer l’opinion nationale et internationale en des termes ci-après :

  1. Le MDVC encourage toute initiative républicaine visant à œuvrer pour l’intérêt de notre peuple longtemps clochardisé et chosifié à la suite d’une gouvernance peu orthodoxe de dix-huit ans de règne de monsieur Joseph Kabila. Cependant, le MDVC reste dubitatif quant aux solutions des mesures annoncées par le Président de la république, et surtout aux procédures légales qui l’aideraient à se défaire du FCC, son allié obscur, sans que la constitution ne soit énervée ou violée.
  1. Le MDVC rappelle aux fanatiques du discours volontariste et plein des jérémiades du Président de la république que le FCC, la machine du mal, avait bien pensé et repensé son plan avant d’y inviter monsieur Tshilombo.

Si le Président de la république tient à se défaire réellement de son allié obscur, il n’a qu’à choisir entre la coalition et la cohabitation, plutôt que de distraire le peuple. Et pour passer de la coalition à la cohabitation, le MDVC ne pense pas qu’il faille nécessairement une série de consultations pour ce faire étant donné que lors du choix opéré pour la coalition, le peuple n’avait pas été consulté au préalable.

  1. Le MDVC, ayant constaté dans le discours du chef de l’État, un regret de ce dernier, d’avoir conjugué avec le grand sorcier du village, conseille les deux alliés obscurs de bien vouloir s’assumer jusqu’au bout en attendant les échéances électorales prochaines qui permettront au peuple de sanctionner sévèrement.
  1. Toutes les voies que tentera le Président de la république pour casser cette coalition sans aller à la cohabitation seront un boulevard vers la violation flagrante de la constitution qui donnerait encore une fois de la force au sorcier comme ce fut le cas en 2018, lorsque l’UDPS et l’UNC lui avaient donné des béquilles sur un plateau d’or, pendant qu’il était déjà très fragile ; à la grande déception de tout un peuple.
  2. Le MDVC demande au Président de la république, de bien vouloir dévoiler en amont les clauses des accords FCC – CACH, par respect au peuple congolais s’il veut bien son soutien dans sa démarche.
  1. Le MDVC fait observer que pendant que ces cacophonies savamment entretenues par les deux alliés continuent à distraire l’opinion tant nationale qu’internationale, le social du peuple congolais continue à se dégrader honteusement et des chocs cruels, la sécurité et l’éducation laissées pour compte, la question de Minembwe et celle des enseignants dits NU et NP, celle des fonctionnaires de l’État sont mises au gros frigo, les routes impraticables sur toute l’étendue de la république pour ne citer que ces problèmes. Les questions de réformes électorales continuent à rester le cadet des soucis de tous, au risque de tomber dans un nouveau glissement du mandat.
  1. Tout en invitant le peuple congolais à rester vigilant, le MDVC se demande si le stylo rouge de monsieur Tshilombo auquel il avait fait allusion en Europe l’année passée, n’a plus d’encre utile pour écarter tout celui qui bloquerait son action.

Chers compatriotes, restons mobilisés pour la refondation de l’État impliquant (1) les reformes des politiques publiques de l’État, (2) la redistribution juste des richesses nationales, (3) le renouvellement de la classe politique, (4) la coopération bi et multilatérale ainsi que (5) la restauration intelligente de l’autorité de l’Etat ; tel que le veut la vision du MDVC parti politique de l’opposition socialiste qui ouvre un combat acharné contre les inégalités sociales dans notre pays.

Que vive la République Démocratique du Congo.

Fait aux USA, le 24 octobre 2020

      Dr. Joseph Justin MUDEKEREZA, PhD. 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer