Economie

Coup de champion du ministre Sakombi Molendo: la RDC signe un accord pour la numérisation du cadastre foncier avec le groupe Turque HARMIAD

Par Oscar BISIMWA

Le Gouvernement de la République démocratique du Congo à travers le ministère des affaires foncières a signé avec le Groupe HARMIAD de la Turquie, un protocole d’accord pour la numérisation du cadastre foncier. La cérémonie de signature entre le ministre Aimé Sakombi Molendo et le président du conseil d’administration du groupe HARMIAD Hasan Bulut a eu lieu ce jeudi 12 novembre à l’hôtel Fleuve Congo Blason, en présence du Conseiller spécial du chef de l’État en charge du numérique.

Dans son mot, le Ministre des affaires foncières s’est réjoui « d’autant plus que cette cérémonie est l’aboutissement d’un long marathon impulsé par la vision de Son Excellence Monsieur le Président de la République Felix Antoine Tshisekedi qui, dans son discours sur l’état de la Nation du 13 décembre 2019 avait recommandé la Réforme du secteur foncier par la Numérisation et la Modernisation du Cadastre congolais, source de conflits qui engorgent les cours et tribunaux partout à travers le pays ; et de sous-évaluation des recettes de l’Etat.
Avec le concours du Premier ministre, chef du gouvernement qui avait inscrit la Dématérialisation des dossiers et la Numérisation du cadastre et des Titres fonciers et immobiliers dans le programme du gouvernement ; et l’appui du Comité de pilotage du Climat des Affaires ; et après plusieurs étapes qui ont été autant d’épreuves difficiles, l’étape que nous allons franchir ce jour apparaît comme une consécration ».

Aimé Sakombi a indiqué que « la signature de ce protocole d’Accord avec le Groupe Harmiad propulse la RD Congo dans une nouvelle ère qui verra les Affaires foncières rencontrer les attentes des Congolaises et Congolais qui appellent de tous leurs vœux la paix et la sécurité foncière ; mais aussi celles du Gouvernement qui attend une participation plus significative du ministère des affaires foncières budget de l’Etat ».

Plus rien ne sera comme avant

« Lorsque je suis arrivé au Ministère, j’ai été frappé par l’absence de données statistiques qui sont pourtant la base de toute planification de politique cohérente et efficace », témoigne le ministre Sakombi.  Et de se réjouir : « Cet outil de monitoring très précis sera donc une évolution majeure qui sera utile à tous les Ministres des Affaires Foncières de notre pays et d’autres Ministères sectoriels en tireront également profits ».

Il y a également la sécurité tant pour les personnes physiques que les personnes morales avec tous les avantages induits. Des études ont démontré la corrélation entre la sécurité foncière assimilée aux droits de propriété privée et les investissements.

Avec la réalisation de ce projet, le patron des terres congolais a dit vouloir envoyer un signal fort aux investisseurs congolais et étrangers afin qu’ils sachent que désormais, rien ne sera plus comme avant et que leurs investissements dans le foncier en RDC seront désormais protégés par des technologies de pointe. « J’insiste, rien ne sera plus comme avant ! », a-t-il martelé.

Volonté politique

Pour sa part, le président du groupe Harmiad a salué la volonté politique affichée par les autorités congolaises pour la modernisation du pays.

« La volonté politique que nous avons constatée, en commençant par votre Président de la République et le Gouvernement, qui ont mis en contribution le Ministre des Affaires Foncières Aimé Molendo Sakombi et le Conseiller Spécial  en charge du Numérique Dominique (Migisha) nous a plus motivée dans la poursuite des études que nous avons menées ensemble avec la Fédération des Géomètres de la RDC pour la réalisation de ce projet combien salvatrice pour le développement de votre pays ».

Et de poursuivre : « Ces deux autorités ont eu à visiter et à voir les réalisations d’ HARMIAD dans le développement du cadastre TURC, opérées dans le cadre de partenariat Public-Privé avec le Gouvernement Turc ».

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer