International

Colonisation : le président du sp.a Conner Rousseau également en faveur d’excuses de la Belgique à la RDC

Comme le président du CD&V Joachim Coens, le jeune président du sp.a Conner Rousseau estime que le Royaume de Belgique devrait présenter des excuses à la République démocratique du Congo pour les douloureux épisodes de la colonisation. Cette période sombre de l’histoire du pays est à nouveau en plein cœur de l’actualité avec notamment des demandes de retrait des statues de Léopold II de l’espace public. S’exprimant jeudi sur le plateau de Canvas (VRT), Joachim Coens avait estimé que l’anniversaire de l’indépendance de la RDC (60 ans cette année) serait un « beau moment » pour une reconnaissance en Belgique, par les autorités, de toute la problématique du passé colonial du Royaume. Le roi Philippe serait « la personne la plus indiquée » pour jouer un rôle dans cette reconnaissance et prendre la parole, ajoutait-il.

Conner Rousseau soutient vendredi 12 juin 2020 cette suggestion. « Au moment où de nombreuses personnes se rassemblent pour donner un signal positif contre l’oppression et le racisme, 60 ans après l’indépendance du Congo, c’est l’occasion rêvée de présenter des excuses, en tant que pays. Cela peut se faire par le Roi ou par le gouvernement. Cela revient en fait au même », a-t-il expliqué en radio (VRT) vendredi 12 juin 2020 matin.

« Mais il est encore plus important que la Belgique prenne des mesures concrètes pour lutter contre le racisme et la discrimination », ajoute-t-il, interrogé par Belga. « Des excuses sont nécessaires, mais les gens qui sont encore discriminés aujourd’hui attendent davantage de l’action politique ».

Par La Libre Afrique/Belga

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer