Bertin Mubonzi fustige le choix du FCC à la présidence du Sénat

0
145

Oscar BISIMWA

Le choix du Front commun pour le Congo porté sur le Sénateur Alexis Thambwe Mwamba à la présidence du Sénat ne rencontre pas l’assentiment de Bertin Mubonzi, président de la ligue des jeunes de l’UNC/ville de Kinshasa.

Il l’a dit, à son nom propre, au sortir du point de presse qu’il a animé ce vendredi 19 juillet 2019 dans la salle des spectacles de la paroisse notre dame de Fatima, en présence de plusieurs centaines de jeunes de l’Union pour la nation Congolaise.

Selon Bertin Mubonzi, de la même manière qu’il soulève un tollé dans l’opinion congolaise, le choix porté sur l’ancien Ministre de la justice n’est pas de nature à contribuer au prestige de la République démocratique du Congo vis-à-vis des partenaires extérieurs .

Bertin Mubonzi se dit convaincu qu’il y a au sein du FCC des personnalités saints d’esprit dont l’image raisonne mieux que celle de Thambwe Mwamba.

« La jeunesse a besoin des repères, des personnes qui fassent rêver. Il faut, à la tête d’une institution aussi importante que le Sénat une personne telle qu’en le suivant, les jeunes le prennent pour modèle et ambitionnent de faire comme lui. Il faut une personne qui suscite de l’admiration » tranche Bertin Mubonzi.

Par ailleurs, le leader de la jeunesse de l’UNC / Kinshasa se dit surpris de constater que le FCC propose ses sociétaires à tous les postes à pourvoir, sans tenir compte de son partenaire, le CACH. A ce propos, Bertin Mubonzi interpelle les animateurs de la coalition au pouvoir afin de veiller à l’équilibre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here