Uncategorized

Beni : 3 morts et plusieurs maisons incendiées dans des attaques des ADF dans la chefferie de Batangi-Mbau


Les militaires du Secteur Opérationnel Sokola 1 Grand Nord le 24/03/2020 à l’état-major des FARDC à Beni /Paida.

 Trois personnes ont été tuées et plusieurs maisons incendiées dont une pharmacie et un centre de santé, lors d’une incursion des rebelles des ADF à Maliyajamais et Mangazi, deux villages de la chefferie de Batangi-Mbau en territoire de Beni ce samedi 11 juillet 2020 matin.

C’est vers 11 h locales de ce samedi que ces ADF on fait incursion dans le village de Mangazi. Selon la société civile locale, deux personnes ont été tuées au cours de cette incursion.

Cette structure citoyenne parle également d’une moto partie en fumée.

Toujours selon la même source, déjà vendredi 10 juillet dans la soirée, ces mêmes rebelles ont fait incursion dans le village de Maliyajamais où ils ont tué une personne et trois autres restent toujours portées disparues. Là aussi ils ont incendié une moto.

Le porte-parole des opérations Sokala1 secteur Grand Nord dit ne pas être au courant de cette situation. Toutefois, il promet de se renseigner.

  La société civile du territoire de Beni quant à elle, plaide pour la mise en place d’une stratégie militaire à base communautaire ; elle se dit par ailleurs favorable à un système de contrôle des fonds alloués pour la solde des militaires engagés au front dans la traque de ces rebelles des ADF.

« Nous estimons que ceux qui planifient la guerre peuvent vraiment se rapprocher de l’approche communautaire pour essayer un peu de réévaluer les stratégies. Il va falloir un peu du sérieux dans la planification de cette guerre, essayer un peu de consulter même les communautés au niveau des sociétés civiles et les coutumiers pour savoir quelles sont d’autres informations à intégrer dans la stratégie afin d’éradiquer ces fléau », recommande Janvier Kasahiryo, rapporteur de la société civile du territoire de Beni.

Ces attaques ont causé un déplacement massif de populations de Mangazi et Maliyajamais vers la commune rurale d’Oicha jugée plus au moins sécurisée.

Par CR/RO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer