Société

Autonomisation de la femme : CODEC et ActionAid offrent une formation et des kits de couture aux filles mères de Kisenso

Par Oscar BISIMWA

Plusieurs dizaines de filles de la commune urbano rurale de Kisenso dans la ville province de Kinshasa en voie d’atteindre leur autonomie financière. Grâce à l’ONG CODEC (Communauté de développement au Congo) et l’appui financier d’ActionAid international, ces jeunes filles-mères suivent une formation qualifiante en coupe et couture.

Pour faciliter un bel apprentissage et préparer une entrée de plein pied dans le métier, CODEC ONGD a remis à chaque auditrice un Kit d’outils de travail, composé d’une machine à coudre, une machine à boutons pressions, quelques rouleaux de tissus, une paire de ciseaux, un fer à repasser, des mètres rubans, des fils, aiguilles, et autres accessoires de couture.

La cérémonie de remise de ces kits est intervenue vendredi 25 septembre 2020, à la paroisse catholique Saint Etienne de Kisenso, en présence du Vice bourgmestre de cette municipalité et d’une forte délégation d’ActionAid international.

Remettant officiellement ces objets, l’autorité municipale apprécie à sa juste valeur ce geste en faveur de ses administrées. Zéphyrin Kindeke indique que la commune de Kisenso fait face à une dépravation de mœurs sans précédent, du fait de plusieurs jeunes garçons et filles désœuvrés. « Ce geste de l’ONG CODEC et son partenaire ActionAid va, à coup sûr, résorber le chômage. Ça va aider ces jeunes filles à se prendre en charge et à prendre soin de leurs enfants dont, pour la plupart, les pères sont soit inconnus, soit absents », s’est réjoui le Vice bourgmestre de la commune de Kisenso.

La joie est perceptible aux visages expressifs des bénéficiaires qui ne dissimulent pas leur gratitude. Mirisse Kikiesa, 27 ans révolus et mère d’un enfant, affirme déjà jouir des fruits de cette formation qui n’est encore qu’à son début : « j’arrive déjà à confectionner des robes en pagnes et à réparer certains habits, pour moi et pour quelques clients occasionnels. Ils me paient quelques billets qui me permettent d’acheter du pain chaque matin. Maintenant que j’ai une machine et tous les outils, je vais apprendre pour vite, travailler et gagner plus d’argent pour entretenir mon enfant ».

Même son de cloche pour Chané Katuwako qui se réjoui de se libérer du joug des hommes mal intentionnés et autres profiteurs qui abusaient de ces jeunes filles pour un centime, à cause de l’absence d’une activité génératrice des recettes.

Représentant le Directeur pays en mission, James Chizungu, Administrateur RH d’Actionaid / RDC s’est félicité de l’apport de son organisation pour l’autonomisation de ces jeunes filles. Il a exhorté les bénéficiaires à utiliser ces outils de façon responsable et rationnelle.

Au nom du président empêché, le secrétaire du conseil d’administration de CODEC ONGD a peint un tableau élogieux des réalisations son organisation dans le développement de Kisenso, avec l’appui de son partenaire privilégié. Quoi de plus normal qu’il exprime toute sa reconnaissance à ActionAid international. Alphonse Kitembo remercie aussi les autorités politico-adlinistratives de Kisenso pour leur facilitation. Il appelle ensuite les parents des bénéficiaires s’impliquer afin d’atteindre les objectifs escomptés. Message capté par les parents qui rassurent de leur accompagnement sans faille dans l’encadrement de leurs filles en formation.

Créée en 1994, la Communauté de développement en RDC travaille pour le développement intégral et le bien-être de la population de Kisenso. Avec son partenaire ActionAid international, CODEC ONGD a impacté sensiblement la vie des habitants de Kisenso, avec des projets dont les résultats sont perceptibles sur terrain.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer