Uncategorized

AFDC-A : le mandataire de Néné Nkulu appelé à la barre

Patrick Djanga, président ad intérim du regroupement politique Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés fidèle au FCC et ayant comme Autorité Morale Néné Nkulu, a comparu pour la première fois jeudi 9 juillet 2020 à l’audience résultant de la plainte le visant pour faux et usage de faux dans le dossier AFDC-A.

 » L’audience d’aujourd’hui a consisté en l’identification de notre client en tant que prévenu dans l’affaire qui l’oppose à Monsieur Bahati Lukwebo, ancien président de l’AFDC-A. Très confiant le Président Djanga soulever les préalables, les exceptions qui ne permettent pas à cette juridiction de statuer valablement sur ce dossier tant que d’autres juridictions ne se sont pas encore prononcé ici à savoir l’exception d’inconstitutionnalité pour ce qui concerne la Cour Constitutionnelle et la question préjudiciel pour ce qui concerne le tribunal de grande instance qui devra faire application de l’arrêt de la cour constitutionnelle qui avait débouter définitivement le camp Bahati.

 » Le Tribunal nous a écouté et il a pris toutes ces exceptions en délibéré pour nous répondre par un jugement avant-dire droit. Et ce n’est qu’après qu’on saura quelle est la suite qui sera réservé pour la suite « , a-t-il dit avant de laisser transparaitre la confiance de son client.
Déclaration faite par Me Michel Omba au nom et pour le compte de son client et qui s’est réserver de tout commentaire.

Le représentant de Bahati Lukwebo,Mr Placide Mutabunga est appelé à la barre pour repondre aux faits infractionnels : faux et usage des faux et inplication domagable en se faisant passer comme président ai de l’afdc-a. Cette première audience contre Mutabunga a été renvoyée dans deux semaines.

Par Danny Ngubaa

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer