Nation

État de Siège : la commission défense et sécurité de l’Assemblée nationale auditionne le ministre des finances

août 25, 2021031PARTAGEZ00

La commission Défense et Sécurité de l’Assemblée nationale a évalué ce mardi 24 août 2021 dans la salle de Banquets les différents aspects financiers de l’état de siège qui a été prorogé pour la 6 ème fois.

La commission Défense et Sécurité de l’Assemblée nationale a auditionné à cet effet le ministre des Finances, dans le cadre de l’évaluation à mi-parcours de l’état de siège dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu.

Face aux élus nationaux, Nicolas Kazadi devait s’expliquer sur l’affectation des fonds alloués aux opérations militaires dans les provinces sous état de siège.

Au sortir de l’audition, le ministre Kazadi a dit être venu expliquer aux élus nationaux comment a fonctionné la chaine de dépense publique, notamment autour du décaissement des fonds devant soutenir l’effort de guerre des militaires engagés au front en vue de rétablir la paix et la sécurité dans les provinces sous état de siège.

Pour Bertin Mubonzi, c’est une deuxième série d’auditions qui se poursuit au sein de la commission. C’était important parce que c’est l’aspect financier de l’état de siège qui est en train d’être évalué à ce stade.
Le jeudi 26 août, ce sera le tour du ministre du Budget, ce qui permettra à la commission de se faire une idée assez claire sur les fonds alloués à l’état de siège, la chaine des dépenses ; comment tout cela a été géré pour l’efficacité des opérations militaires dans l’Est de la République.

« C’était important que nous puissions rencontrer ces deux membres du gouvernement, celui d’aujourd’hui et celui qui va venir le jeudi pour que nous puissions avoir une idée générale sur ce qui se fait et nous permettre d’atterrir en douceur par rapport à ces évaluations que nous avons initiées et que nous allons clôturer la fin de la semaine », a dit le député Mubonzi.

C’est une question de méthodologie de travail pour permettre à la commission de recueillir les données qui vont contribuer à la manière de mener l’évaluation et de produire à terme le rapport sur l’état de siège à soumettre à la délibération de la plénière de l’Assemblée nationale.

Absent de la capitale, le ministre Boji est de la délégation du Premier ministre qui a été en tournée dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu pour évaluer l’état de siège avec des éléments objectifs recueillis auprès des acteurs de terrain et de la population.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer